Montélimar, mes petits gestes du quotidien et www.mycosmetik.fr 

Coucou mes mignons ! 

Je vous écris de la Drôme, à Montélimar exactement. Aujourd’hui, je vais aborder 3 points dans le même article pour vous montrer quelles sont mes journées type, à Paris ou ailleurs et que même si on part se détendre, on ne doit pas oublier notre belle planète qui n’a jamais de répis.  J’ai donc décidé d’écrire cet article parce que j’entends souvent qu’il est difficile de manger vegan lorsque nous sommes en province et loin des grandes villes et de Paris… Alors j’ai voulu testé par moi- même. 

Il est clair que ce n’est pas aussi facile que quand je suis chez moi mais soyons honnêtes, on peut largement le faire avec un minimum de bonne volonté en tous les cas pour les repas en famille. En arrivant, je suis allée faire des amplettes chez « Le Grand Panier Bio » dans la zone industrielle Gournier. Celui ci est très grand et propose les mêmes produits que « La Vie Claire » dont je vous parle souvent. J’y ai même trouvé mes biscuits préférés 😊 (oui je suis assise sur un fauteuil en cuir…)
 
Pour tout vous avouer, je me suis faite opérer juste avant de partir alors il est assez difficile de manger pour le moment mais j’ai quand même trouvé de quoi passer un bon moment gustatif lors de l’apéro… dont ces pâtés végétaux des quels je suis absolument fan !  

  
  
 
Ensuite, en ce qui concerne les restos là je dois bien avouer que c’est assez compliqué mais étant donné qu’on est censé passer un bon moment en famille ou entre amis, je sais m’adapter en faisant retirer certains aliments de mes plats et ça reste bon et convivial. 😊

Voilà ce que l’on m’a proposé sans me poser de question. Un délice léger. J’ai adoré. 

  
Alors bien qu’il ne soit pas aussi facile d’être vegan à Montélimar qu’à Paris, avec un peu de convictions, d’amour, d’empathie, de compassion et un peu plus d’efforts que dans la capitale, on peut réussir à avoir un joli mode de vie éthique. 😊 sans oublier qu’internet est la solution miracle si vous êtes loin de Paris, n’oublions jamais mon magasin online favori : Boutique Vegan 💗

Et pour finir, j’ai envie de vous parler de mes petits gestes au quotidien que nous devrions tous et toutes adopter pour essayer de réduire au maximum notre impact sur la planète. Cela parait fastidieux pour certains, certaines, comme ça l’était pour moi avant, mais au final, je prends beaucoup de plaisir à faire ces petits gestes. Bien que je ne sois pas irréprochable, j’ai ce sentiment de faire les choses à mon niveau et je me sens utile à ma manière. 

J’ai décidé d’utiliser plus souvent des crèmes que je peux faire moi- même. Ainsi quand les pots sont vides, je les nettoie et les re- remplis ce qui évitera de racheter un pot de crème qui finira à la poubelle lorsqu’il sera vide et qui ne sera pas forcément recyclé. Vu l’état catastrophique de la planète dont les médias ont peine à parler, je pense que l’on doit tous adopter de petits gestes qui, accumulés les uns aux autres, deviennent conséquents. De plus, en les faisant moi- même, je sais exactement ce qu’il y a dans ma crème et les ingrédients sont naturels. Pour cela, j’ai choisi les crèmes de http://www.mycosmetik.fr 

Ma peau est relativement sèche en ce moment alors j’ai voulu me concentrer sur la crème de jour pour peau sèche à l’avocat et au bois de rose mais pas que… 😊

Me voici en train de faire ma crème étape par étape (un jour je ferai de jolies photos haha)

  

  

 
    

J’ai laissé ma potion magique reposer et me voici au moment de la journée où je me démaquille, nettoie et hydrate le visage. Étant loin de chez moi et n’ayant pas pu emporter toute ma panoplie, j’ai amené mon huile préférée roll- on Pacifca que j’applique en épaisseur et je me réveille le matin avec une peau douce comme les fesses d’un baby 😁 (sauf en ce moment, oops !)

Je vous dis à demain matin pour le premier test de ma crème http://www.mycosmetik.fr qui j’espère, m’aidera à récupérer ma peau d’il y a quelques semaines en arrière 😊 je sais bien que ce n’est pas une seule application qui va métamorphoser le tout mais lorsqu’une crème est faite pour nous, on le sent directement à la première application. À demain mes minettes. 

  
Me voilà aujourd’hui. Ne m’accablez pas je suis encore enflée de l’intervention. La crème http://www.mycosmetik.fr au bois de rose est légère, hydratante et pénètre super bien ! Je vais reprendre soin de ma peau et vous en dirai des nouvelles d’ici à quelques semaines !

Je vous reserve de jolies surprises dans les semaines à venir que je garderai secrètes cette fois- ci.

A très vite et merci de m’avoir lu encore une fois. 

Love,

Fanny 💗

Publicités

Pourquoi et comment je suis devenue vegan… !

Bonjour le monde,

Déjà, merci pour toutes les visites sur mon seul et précédent article, je ne pensais pas que tant de gens seraient sensibles à mon blog. ❤

Deuxièmement et je tiens vraiment à vous en faire part avant que vous commenciez votre lecture. Le samedi 13 juin se déroulera une marche pour la fermeture des abattoirs. J’y serai avec mon amie Lucie (www.wearevege.com) que je cite un peu plus bas. Venez nous faire un coucou et surtout venez montrer votre soutien, c’est important !

IMG_4096

Me voilà à rédiger un article qui vous fera comprendre pourquoi et comment je suis devenue vegan, étape par étape à travers les années avec mes faux pas ridicules mais aussi ma prise de conscience jusqu’à aujourd’hui.

Tout a commencé il y a une dizaine d’années environ. Voilà que mon « petit » frère qui avait une quinzaine d’années à l’époque (et qui n’est plus si petit) se met à un mode alimentaire qui est le « végétarisme » (aucune chaire animale, ni viande, ni poisson)… sans vraiment se poser de question notre Maman se met dorénavant à cuisiner deux sortes de plat. Sans plus attendre, je discute avec mon frère, je le regarde agir et d’un coup d’un seul (il n’en a pas fallu beaucoup pour me laisser convaincre tellement je trouvais qu’il avait raison  – et aussi parce que cela venait de lui – en me demandant pourquoi en étant la plus vieille, je n’ai pas aiguillé mes frères en ce sens, mais j’ai trouvé ça formidable venant du plus jeune, mes frères m’ont toujours inspirée et j’en suis si fière). Mon frère ne porte plus de cuir depuis une dizaine d’années, lorsqu’il recevait des cadeaux à Noël ou à ses anniversaires et que ceux- ci comportaient du cuir, jamais il lui serait passé par la tête de les porter. BREF, en gros je l’admire pour tout ce qu’il fait sans jamais avoir dérogé à ses convictions… je ne lui ai jamais dit mais je suis fière que ce soit mon frère qui m’ait poussé vers les portes et l’espoir d’un monde plus juste.

Les années passent, je suis végétarienne depuis presque 4 ou 5 années maintenant… puis arriva le jour où je rencontre un garçon Autrichien, on tombe amoureux, j’emménage en Autriche avec lui en laissant tout ce que j’avais de plus cher derrière moi etc etc etc (je passe les détails de ma vie privée) mais il s’avère que c’était la personne la plus égoïste, la plus égocentrique et la moins tolérante qu’il n’y ait jamais eu sur mon chemin… aveuglée par mon soit disant amour, je commence tout doucement à mettre mes convictions de côté pour lui plaire, me disant que je filais le parfait amour… il se moquait de moi et à chaque repas il me disait « allez goûte », j’ai résisté pendant de longs mois jusqu’à ce que je mange à nouveau de la viande… le pire de tout, c’est qu’à chaque fois que je mangeais de la viande, je me sentais coupable et honteuse. Comme vous pouvez vous en douter, après un an et demi d’une histoire qui aura fait plus de mal à tout le monde (surtout à moi) qu’autre chose, je suis rentrée en France.

Voilà que mon vrai moi refait surface mais bizarrement il m’a fallu encore un peu de temps pour revenir à un régime végétarien.

Je rencontre ensuite mon copain, tolérant, aimant, respectueux, compréhensif, intelligent, gentil (oui je suis amoureuse et ça se voit 😀 ) avec qui je peux discuter de tout et n’importe quoi, il trouvera toujours les bons mots, m’apportera toujours son soutien dans n’importe quelle de mes démarches et ce, avec INTELLIGENCE et… me voilà repartie sur la route de mes convictions avec fierté, soutien et morale. Les parents de mon copain, aussi ouverts et fantastiques que lui se mettent à cuisiner (enfin plus sa maman haha) des repas végétariens pour les repas de famille le dimanche et ce, pour tous les invités (pas que pour moi), on discute et me font part de leur avis sur la question… les gars, j’suis magnifiquement entourée, de base, j’ai déjà une famille formidable mais là c’est le pompon et parfois quand j’y pense je suis hyper émue d’avoir des gens pareils dans ma vie… ❤

Il y a quelques mois maintenant, j’ai rencontré Lucie (une photographe de talent, son blog : http://www.wearevege.com) qui est elle végétarienne (en route vers le véganisme) et qui m’a initié au véganisme (ne consommant AUCUN produit de provenance animale). Pourquoi ?

Un jour je vais chez elle et elle m’apprend que dans le fromage se trouve ce que l’on appelle de la présure animale. Mais qu’est ce que c’est encore ce truc ? SCANDALEUX ! Quand je l’ai appris j’étais aussi choquée par ce que l’on faisait aux animaux pour avoir notre beau fromage Français mais aussi triste de me dire que plus jamais je ne mangerai de fromage haha mais ça c’est un autre sujet 🙂

La présure est une enzyme digestive qui sert au jeune animal à faire cailler le lait dans son estomac… en d’autres termes la présure animale est extraite de la quatrième poche de l’estomac des jeunes ruminants, que l’on récupère lorsque le veau part à l’abattoir… à un niveau industriel, vous pouvez voir des dizaines voir des centaines d’estomacs de veaux accrochés en hauteur sous branchement artificiel… PASSONS LES DETAILS !!!

Alors je réfléchis, je me pose, je réfléchis encore, je me renseigne, je cherche, je lis, et plus je cherche, plus je me renseigne et plus je lis et plus je suis triste, atterrée, scandalisée. Pourquoi j’ai fermé les yeux toutes ces années ?  Juste POURQUOI ? Plus je suis triste et plus je me renseigne encore et toujours en me disant « COMMENT N’AI JE PAS VU TOUT CELA AVANT ??? », je cherche je lis et relis, je regarde des documentaires, des vidéos je cherche des fermes où les animaux sont bien traités pour leur lait, leurs oeufs, j’essaye de chercher de l’espoir quelque part, mais on est en 2015 avec 7 milliards d’humains qui consomment à n’en plus pouvoir etc et là c’est l’APOCALYPSE dans ma vie et je me rends compte que ces traitements (plus doux, plus justes, moins terrifiants pour les bêtes) n’existent presque plus… que le traitement affligé aux animaux est tout simplement abominable et injuste…

Depuis quelques temps maintenant, je m’attelle à un mode de vie qui n’utilise en rien les animaux, et bien je peux vous dire que je suis heureuse dans un sens parce que tout doucement chaque produit du quotidien est remplacé et on pourrait tout à fait vivre sans exploiter chaque petit bout de peau, d’os, de fourrure, de dents, d’ivoire, de nageoires et organes de nos amis les bêtes.

Et là, franchement… J’avais envie d’écrire encore et toujours, de développer, trop de choses à dire, trop de choses à montrer, trop de raisonnements logiques et cruelty- free dans mon esprit mais pour ne pas rendre mes articles trop longs et chiants, je le ferai dans un prochain article… 😀

Prochainement, je vous expliquerai comment remplacer la viande (mais aussi le lait, les oeufs etc) comment ne pas manquer de protéines en illustrant mon article de quelques recettes faciles. J’exposerai aussi les « arguments » que je reçois au quotidien et vous expliquerai pourquoi, selon moi, cela ne tient pas la route, pourquoi le véganisme est un mode de vie tout sauf extrême… pourquoi nous n’avons pas besoin de viande (je pense que par leur simple existence, les vegans/ végétariens prouvent que cet argument est plus que fragile) et surtout pourquoi un vegan ne considère pas la cause animale plus importante à celle de l’homme mais plutôt à un niveau égal que l’on ne peut pas ignorer…

Voilà pour mon petit bout de vie… et je vous dis à bientôt pour un prochain article un peu plus girly cette fois 🙂

Love,

Fanny

Hello tout le monde !

Je me suis enfin décidée à créer un blog. Celui- ci ne sera surement pas ce que vous attendiez en priorité de moi mais me voilà partie dans la sphère blogesque…

Comme vous le savez, je suis militante et activiste pour la cause animale, tout du moins à un stade tout à fait personnel même si, évidemment, je ne peux m’empêcher d’en parler pour essayer d’éveiller les esprits.

Depuis quelques temps maintenant, j’ai envie de m’investir pour cette cause plus activement et à une plus grande échelle. Ne sachant pas réellement par où commencer, j’ai décidé de partager avec ceux qui voudront me suivre, mes nouvelles habitudes et consommations qui n’exploitent pas les animaux aussi bien « alimentairement » parlant qu’au niveau des cosmétiques (soins, maquillage…) que je découvre en même temps que je les partage avec vous… mais aussi mes déplacements, manifestations, marches et mouvements auxquels je me rends pour défendre cette cause.

J’ai décidé d’appeler mon blog « IL SERA UNE FOIS » parce que je suis sure qu’un jour (je doute de le voir de mes propres yeux même si je l’espère de tout mon coeur, l’utopie n’a jamais fait de mal à personne) vous, moi ou les générations futures assisterons à la libération animale comme nous avons pu y assister à travers les yeux de nos ancêtres proches ou éloignés, pour la libération de certains peuples, hommes ou femmes sur différents continents à travers les siècles et générations qui viennent de s’écouler.

Ici, il s’agira uniquement de bon sens, d’amour, de bienveillance, de compassion et d’empathie. Les mauvais esprits n’y auront pas leur place. La vie est parfois si dure « dans la vie réelle » que j’ai décidé que ce blog là sera un petit « coin de paradis » et d’attitudes mentales positives (PMA).

Alors si vous êtes prêt(e)s à suivre mes aventures, mes bons plans makeup vegan et tout ce qui se lie à un monde plus juste, vous êtes les bienvenu(e)s.

Et que l’aventure commence… !

Fanny