Portraits de vegans n°2… Voulez- vous connaître leur histoire ?

Cette fois, je me suis intéressée à Shannon… Encore une demoiselle qui contredira la planète entière. Shannon est une Californienne de 21 ans, belle, en bonne santé et surtout… très musclée ! Qui a dit que la viande ou les protéines animales étaient nécessaires au développement des muscles… ?

Je vous laisse la découvrir…

11828619_1457515967907753_8610653188272448581_n

Bonjour Shannon,

Peux- tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Shannon, j’ai 21 ans, je vis en Californie et je suis une athlète de haut niveau.

Depuis combien de temps es- tu vegan ?

Je suis vegan depuis approximativement 3 ans.

Pourquoi as- tu décidé de devenir vegan ? Est- ce que tu faisais déjà du sport quand tu l’as décidé ?

J’ai pris cette décision après avoir été végétarienne pendant un an à peu près, surtout parce que cela me semblait juste. Je n’avais aucun attachement ou aucun désire de consommer des produits animaux, alors devenir vegan a juste pris tout son sens. Je ne m’entrainais pas pour les compétitions à ce moment précis mais je faisais du yoga et des entrainements à domicile.

IMG_5145

Penses- tu qu’il soit compliqué de suivre un régime alimentaire vegan en t’entrainant à un si haut niveau ? Pourquoi ?

Pas du tout !! S’entrainer au niveau d’un athlète de compétition est bien complémenté par une alimentation vegan ! Il n’y a aucun aspect qui inhibe un athlète végétalien d’être aussi compétitif qu’un athlète omnivore. Mon niveau d’energie est juste au top et je récupère super vite ! Bien sur, quand je suis en période de sèche pour une compétition, cela aura tendance à changer mais comme à peu près tout le monde qui aura un déficit de calories. Selon moi, me nourrir d’une alimentation à base de plantes est devenu la chose la plus natutelle à faire et il n’y a rien de difficile là dedans. Ce qui est important, c’est de savoir s’alimenter correctement pour donner à ton corps, toutes les forces dont il a besoin. Si vous êtes nouveau dans le véganisme et que vous ne savez pas comment vous y prendre, je vous recommande vraiment de travailler avec un nutritionniste ou un coach qui vous aidera à suivre la bonne direction !

IMG_5087

Que manges- tu pour obtenir toutes les protéines, le fer et les vitamines dont tu as besoin ?

Je dois avouer que je réponds très très souvent à cette question ! Commençons par les protéines… alors… trouver des protéines dans une alimentation vegan est super facile. Mes sources principales sont le tempeh, les protéines de chanvre, les noix/ beurre de noix, les produits Beyond Meat, l’avoine, la levure alimentaire (type levure de bière etc), les lentilles, le seitan, mais aussi toutes les protéines qui se trouvent dans les légumes. En ce qui concerne la seconde partie de cette question, mon fer, mes vitamines et mes minéraux viennent de ma nourriture. Je mange une nourriture variée qui est riche en nutriments et en bonnes calories dont j’ai besoin. Il est très important de vous assurer que vos achats (ou votre potager) soient organiques (venant d’une terre de qualité). Vous mangez peut- être des légumes mais de quelle manière ont- ils été cultivés ? Si vous mangez des produits génétiquement modifiés, il y a de grandes chances pour qu’ils vous fassent plus de mal que de bien.

11218772_1453680854957931_2699696532361204438_n

Quel genre de conseils pourrais- tu donner à des athlètes ou sportifs de haut niveau qui aimeraient devenir vegans mais sont effrayés de le faire à cause de tout ce que l’on peut entendre ?

Les athlètes et sportifs de haut niveau qui pensent à passer le cap, je les encourage profondément. Faites vos propres recherches et informez vous, parlez à d’autres athlètes vegans aussi. C’est une bonne solution pour commencer, avant de s’y jeter à pieds joints si vous n’y connaissez rien. N’ayez pas peur de manger plus (la nourriture vegan peut être volumineuse) ou de manger des glucides. Beaucoup de protéines végétales sont également sources de glucides extrêmement bonnes pour la santé. Les lentilles par exemple, contiennent 18 grammes de protéines et 40 grammes de glucides par portion (cuit). Le tout est de savoir ce qui est bon et ce qui marche pour votre corps et savoir jouer avec les macros comme dans n’importe quelle alimentation. Cependant, le véganisme est plus un mode de vie qu’un simple régime. Lancez vous avec compassion, enthousiasme, altruisme, bienveillance, avec des connaissances et un esprit ouvert et vous saurez vous y adapter facilement et parfaitement ! Mangez de la nourriture végétale de qualité et entraînez vous dur !

Je ne me suis jamais sentie freinée ou mise de côté à cause de mon mode de vie concernant le sport. Je ne me suis jamais sentie en manque de quoi que ce soit lorsque je m’entraine pour les compétitions, et je pense sincèrement que le mode de vie vegan serait bénéfique à absolument tout le monde.

IMG_3140

Merci Shannon… Ce fut un vrai plaisir ! 🙂
Vous pouvez suivre Shannon sur son Instagram ou sur son Facebook !

Merci pour votre lecture, votre soutien et toutes vos bonnes ondes ! ❤

Love,

Fanny

Publicités

Exemple de repas complet + ma recette pour une ratatouille

Coucou !

Aujourd’hui, j’aimerais vous donner un exemple de repas complet et fort en protéines, calcium et fer. J’essaye quand même de manger sain le plus souvent possible mais étant une gourmande, je m’accorde des écarts quand même ! J’ai exagéré ces 2 derniers mois, sport à la rentrée !! 😉

Ce soir nous allons dîner dehors, mon repas sera riche alors ce midi, on a déjeuné sainement. J’ai fait une ratatouille accompagnée de boulghour et d’une fricadelle vegan (achetée en Allemagne). Et en dessert, c’était un bout de pastèque !

Ingrédients (à adapter selon vos goûts) pour 2 personnes :

  • huile d’olive
  • 1 oignon
  • 2 tomates
  • 1 courgette
  • 1 aubergine
  • 2 champignons blancs
  • 1/2 Bouillon Knorr huile d’olives 
  • Herbes en tout genre (selon vos goûts)
  • Sel, poivre

IMG_7568IMG_7569IMG_7570IMG_7571 IMG_7572

Commencez par émincer votre oignon. Versez un filer d’huile d’olives dans la poêle chaude. Tout le temps de la préparation, votre feu sera doux.

Coupez vos tomates en fines lamelles. Mettez les oignons et les tomates dans la poêle et laissez les fondre. 

Coupez vos champignons, votre courgette et votre aubergine. Une fois que les oignons et les tomates se sont « mélangés » et dorés, ajoutez le reste de vos légumes et laissez les mijoter en remuant le tout régulièrement. 

Ajoutez vos herbes, la moitié d’un bouillon huile d’olives, sel, poivre. Mélangez. 

image5

Une fois que tous les légumes sont cuits, baissez votre plaque au minimum et ajoutez 3 filets d’huile d’olives en mélangeant le tout. Laissez cuir encore 3mn.

Et voilà, le tour est joué !!

IMG_7577IMG_7582IMG_7587-0

Merci 1000 fois pour vos messages !

Love,

Fanny

Comment je suis devenue maquilleuse…

Bonjour les choux !

Vous avez été beaucoup à me demander comment et pourquoi je suis devenue maquilleuse.

Voici mon histoire 🙂

J’ai commencé vers mes 20 ans, à poser pour différents magazines de tattoo. A la même époque, je travaillais avec des groupes de métal. Je voyageais beaucoup pour ces dites photos mais aussi avec les groupes pour lesquels je travaillais. A cette période, ma vie était vraiment instable mais j’adorais !

Un jour, j’ai rencontré un photographe Lorrain qui m’a proposé de venir avec lui sur Paris pour 2 jours de shoot (et c’est avec lui que j’ai fait beaucoup de mes photos pour différents magazines). C’est pendant ces deux jours à Paris que j’ai rencontré celle qui a changé ma vision du maquillage pour toujours ! Je ne sais pas pourquoi mais quand je la voyais maquiller, j’ai compris que c’était ce que je voulais faire. Les textures, ses mélanges, les couleurs, ses dégradés, la forme des sourcils, le teint… Je rêvais de savoir faire ce qu’elle faisait avec ses pinceaux.

Sur ces deux jours, on avait fait beaucoup de photos mais celle là avait été retenue pour la couverture de Tatouage Magazine en 2008. Que de bons et lointains souvenirs ! 🙂

2634_710

Alors à force de détermination, et mon objectif de vie enfin trouvé, je me suis (encore) trouvée un petit boulot, à Luxembourg, puisque tout est mieux payé. J’ai travaillé dur pour pouvoir payer mon école de maquillage mais aussi pouvoir me loger sur Paris pendant ces quelques mois sans avoir à bosser à côté. Je ne vous cache pas qu’entre les tournées, et les photos, j’avais des petits boulots en tant que vendeuse dans différentes enseignes de fringues… Je détestais tellement ce que je faisais et j’étais si malheureuse que je n’arrivais jamais à garder un boulot plus d’un mois… OOPS, mais bizarrement, quand j’avais ce but de payer mon école de makeup, alors je ne voyais plus que ça et j’ai tenu plus d’un an. J’étais déprimée et au bout du rouleau mais je l’ai juste fait machinalement en me disant qu’un jour, je ne serai plus là (mes diplômes n’ont RIEN à voir avec le maquillage…).

J’emménage ensuite sur Paris avec tous mes meilleurs amis de Moselle où nous avions pris une collocation. Je fais donc cette formation, à laquelle je me suis peu rendue pour des raisons que je garderai pour moi, n’oublions pas, c’est un blog positif 🙂 bref !

Vient le moment de la fin de la formation et contre toute attente, moi qui pensais démarrer ma vie en tant que maquilleuse à Paris, je pars m’installer en Autriche… je vous passe les détails. Un an après ça et encore une année de perdue dans la quête de mon rêve, je reviens sur Paris. Mon seul et unique but était de devenir maquilleuse ! Je ne savais pas par quoi commencer alors il m’a semblé juste d’envoyer mes CV à une certaine marque que l’on appellera *bip*.

(Pour ceux qui ne sont pas du milieu, bien que le métier de maquilleuse sonne strass et paillettes, art et liberté, il faut savoir que c’est un métier très difficile, que les contacts ne sont pas toujours faciles à avoir, qu’il faut travailler, beaucoup beaucoup beaucoup travailler pour avoir le minimum de reconnaissance, et beaucoup travailler gratuitement, on a souvent envie de baisser les bras au début, on pleure aussi parfois… Cela peut paraitre « méprisant » dit comme cela, mais quand le makeup est la seule et unique chose que tu sais et veux faire, alors croyez- moi, tu n’as que cet objectif en tête. Par contre, j’agis TOUJOURS de manière loyale, je ne discrédite pas les autres maquilleuses, je suis réglo, je travaille dur… En gros, je suis mon seul objectif. Je dors, je mange, je bois, je respire maquillage. Mon seul et unique but : avoir une chouette carrière).

J’intègre donc la marque *bip* où je rencontre Alexandre un peu plus tard, un autre maquilleur qui jouera un rôle important dans le développement de mon subconscient sans même qu’il s’en aperçoive… 🙂 Les jours et les mois passent, je commence à rencontrer les personnes qui pouvaient m’intéresser pour faire évoluer ma minuscule carrière de maquilleuse, je commence à faire de tous petits shoots mais je suis déjà heureuse. Alors que ma vie commence à prendre un sens, même si elle était encore très loin de ce que je voulais faire et atteindre, après tout, je restais une vendeuse de maquillage, je sentais que j’étais sur la bonne voie… Mais voilà que je suis contactée pour participer à une émission (dont je passe les détails et pour laquelle je ne pourrais toujours pas vous dire pourquoi j’ai accepté), après avoir dit non plusieurs fois, ils ont réussi à me convaincre mais ma seule condition était « je le fais si je peux retourner travailler pour *bip* ensuite ». Chose que la marque a accepté. Après ma sortie, j’ai laissé passer quelques mois, il était hors de question que je m’éparpille, que je fasse des choses qui ne me correspondent pas, que l’on me colle cette étiquette alors qu’il ne s’agissait que d’une (très chouette) expérience passée et révolue… Et force et determination à nouveau, je continuais à affronter mes objectifs que je m’étais fixée : Devenir maquilleuse, celle des défilés et des shootings, celle des pubs et des campagnes. Rien de tout cela ne m’avait changé, sauf peut- être, une histoire d’amour qui est pour moi, un signe du destin, et que je considère comme la raison pour laquelle je me suis trouvée là dedans).

Alors je suis retournée travailler chez *bip*, on passera le moment où les gens ne comprenaient pas ce que je faisais là en pensant que j’étais là par dépis et que j’avais râté ma vie (lol)… c’est mal me connaître 🙂 Pas commun de voir une nana qui passe à la TV garder les pieds sur terre… Les gens m’en ont fait baver… mais je n’ai rien lâché, je savais que c’était la seule issue possible pour moi pour atteindre mes objectifs… Mais passons !

Je reprenais ma vie là où je l’avais laissée et je reprenais les shoots avec les quelques photographes avec qui j’avais travaillé… Les choses étaient juste comme avant mais je n’arrivais pas à faire « décoller » la chose, je m’enfonçais chez *bip*, j’étais malheureuse et j’avais envie de plus. Alors un soir, je suis partie dîner avec Alexandre, ce maquilleur dont je vous ai parlé au dessus… Je lui ai dit que je ne comprenais pas pourquoi je n’arrivais pas à aller plus loin… C’est là où on a marché dans Paris, il me montrait des affiches publicitaires en me disant « tu sais faire ça ? et ça ? ou celle là, là ? » « Oui, oui, oui celle ça aussi »… il m’a dit « ok, alors efface tout ce que tu as dans ton book et refais ça, ça et ça ! »… J’avais envie de pleurer, tout recommencer… J’avais l’impression que jamais je ne pourrais y arriver mais je n’ai rien lâché. Je faisais mes 35h pour *bip* et mon jour de repos et dimanche, j’étais en studio à refaire toutes les images pour mon nouveau book… En gros Alexandre m’a fait comprendre ce que je n’arrivais pas à comprendre moi- même. Ma petite « ascension » s’est faite au moment où je suis sortie de cette dite émission parce que c’est à ce moment là où j’ai enfin compris ce qu’était le maquillage. Certains vous diront et seront convaincus que sans ça je n’en serais pas là, ou tout un tas de raisons qui font que rien n’est jamais super quand vous avez participé à une émission pareille… Mais croyez- moi, j’ai du travailler un chouilla plus dur que les autres pour casser ces clichés à mon sujet. Et je tiens à préciser que je travaille avec des gens formidables la plupart du temps, et je suis heureuse que tous ces gens m’aient fait et me font encore confiance.

Les choses commençaient donc à évoluer pour moi, après plusieurs mois où j’aurais pu me taper la tête contre les murs, je commence enfin à avoir des petits jobs dans le maquillage, et là, je commence à travailler avec une agence de makeup qui m’apportait de plus en plus de jobs. *bip* n’étant plus conciliant sur mon emploi du temps et après des mois de promesse où mes heures travaillées devaient être réduites, ils me proposent un CDI 35h… Comment vous dire ? Je ne me voyais plus être en boutique, je voulais maquiller, juste maquiller alors je n’avais pas le choix. Je n’étais pas encore sure de pouvoir vivre de mon art mais je n’avais plus d’autres alternatives que de prendre mon envol et juste « essayer ».

J’ai essayé et aujourd’hui, je ne regrette rien !

MBRISSE_BeautyAurielle02_web  Peacock by Quentin Caffier

Merci de m’avoir lu !

Love

Fanny

 

Pizza Vegan

Bonjour tout le monde,

voici une pizza vegan, facile à faire, 90% des ingrédients se trouvent dans les supermarchés lambdas.

Ingrédients (aléatoires selon vos goûts) pour 2 si vous êtes gourmands comme nous ou 4 personnes :

  • Pâte à pizza
  • sauce tomates (que vous pouvez faire vous- même mais j’ai été prise au dépourvu)
  • levure de bière en paillettes ou en poudre
  • 1 oignon
  • 3 champignons blancs
  • sel, poivre, herbes
  • faux mage Violife par exemple pour pizza (à râper) (Boutique Vegan)
  • faux mage Violife cheddar (Boutique Vegan)

HandlerImageFullSizeRenderggIMG_7550IMG_7565 IMG_7551980dad_c60610ec609cc697db1894e7417dbf42.png_srb_p_229_282_75_22_0.50_1.20_0.00_png_srb

Je commence par préchauffer mon four, 220°C pendant 7 minutes.

Je déroule ma pâte à pizza que je pose sur un plat ou la grille du four, je « roule » les bords et je la mets au four à 200°C pendant 8 minutes.

IMG_7547IMG_7548

Une fois ce temps écoulé, je l’enduis de sauce tomates, beaucoup ou peu, à votre convenance (j’en ai choisi une aux olives pour plus de goût) et je « jette » de la levure de bière au dessus de la sauce tomate… Au four pendant 5 minutes.

Pendant ce temps je coupe mon oignon et mes chamignons que je disperse ensuite sur ma pizza. Enfournez pendant 8 autres minutes.

Vérifier que votre pâte soit bien cuite, sinon remettez la encore au four.

Ensuite, sortez la pizza du four AVANT les 5 dernières minutes de cuisson, râpez le fromage par dessus, et ajoutez des lamelles de faux mage au cheddar, mettez là au four 5 minutes ! (Boutique Vegan)

IMG_7553IMG_7555

Il est important, contrairement au fromage laitier, de ne le mettre que 5 minutes avant la fin de la cuisson.

IMG_7556

Ma pâte est très blanche parce que c’est ainsi que j’aime la manger (oui, je sais) mais n’hésitez pas à la laisser au four, sans oublier de n’ajouter le faux mage qu’à 5 minutes de la fin de la cuisson !

Votre pizza est prête ! Bonne dégustation ! 🙂

Si vous ne savez pas quoi manger parce que votre transition est un peu difficile à intégrer, je vous invite vivement à aller sur ce site –> Boutique Vegan <– parce que TOUT y est, la livraison arrive très rapidement, pas vraiment de risque de péremption ou autre… Allez faire un tour pour jeter un oeil… Et si j’ai un conseil à vous donner, achetez d’abord des choses bien différentes pour vous familiariser aux produits, notez ce que vous avez aimé ou non et vous verrez alors que tout deviendra si évident ! (le chocolat au lait vegan au praliné est un vrai délice) !

Merci pour tout,

Love

Fanny

 

 

Les carences, le calcium, la B12, le fer, les protéines… On met tout ça au clair !

Bonjour les choux !

Je crois vraiment que cet article s’impose avant de continuer quoi que ce soit sur mon blog. Je n’en veux à personne pour le manque, voir l’absence d’informations à ce sujet, sauf peut- être à la société, comme d’habitude, de mettre ces idées grotesques et dénuées de sens dans la tête des gens, qui te ressortiront en grande majorité la même chose sous forme de copié collé alors que tous ces gens ne se connaissent pas… Comme quoi, ils peuvent bien nous faire croire ce qu’ils veulent !

Cet article sera avant tout explicatif et concis bien que vous vous doutiez qu’il pourrait être bien plus fourni, c’est juste pour vous apporter une première explication simple et courte.

C’est parti !

Déjà, il faut savoir que les protéines, le fer et le calcium ne se trouvent pas que dans la viande, le poisson ou les produits laitiers (boire du lait et manger des yaourts c’est bien, mais c’est tout à fait contre nature – quel animal se nourrit du lait d’un autre animal et ce, encore à l’âge adulte ?!). Il existe une multitude de végétaux qui en contiennent, et parfois bien plus que dans la viande, et oui ! Voici la liste de quelques aliments riches en fer, en calcium et en protéines :

  • Légumineuses : lentilles, petits pois, pois chiche, haricots rouges, pois cassés, épinards cuits…
  • Céréales : avoine, orge, couscous, sarrasin, millet, quinoa, riz (complet ou sauvage de préférence), maïs, blé…
  • Olives
  • Fruits oléagineux secs : noix, noisettes, amandes, pistaches, cacahuètes, sésame…
  • Beurre d’arachide
  • CHOCOLAT (c’est un miracle du ciel mouahahaha)
  • Graines : graines de chanvre…
  • Soja : lait de soja, tofu, protéines de soja déshydratées…
  • Algues : agar- agar, laitue de mer, nori (composant des sushis), wakame…
  • Levure alimentaire
  • Ortie

Quelques recettes pleines de fer

  • Coupez les pommes de terre (non pelées, donc bio) en morceaux, mélangez avec une bonne cuillère d’huile d’olive et saupoudrez de thym qui est non seulement riche en fer mais aussi en vitamine C. Passez au four 30 minutes à 180°C et déguster.
  • Mixez grossièrement les graines de sésame et ajoutez-y du sel : vous obtiendrez un parfait gomasio avec lequel vous pourrez saupoudrer bon nombre de vos plats (salades, pâtes, riz, lentilles…).
  • Dégustez pour votre quatre-heure une bonne tranche de pain complet avec un carreau de chocolat.
  • Pensez à faire une salade avec des pousses d’épinard, y mettre des fruits secs comme des abricots, et faites une sauce à base de tahin et huile d’olive.
  • En dessert optez pour un kiwi, riche en vitamine C, avec du chocolat, riche en fer, le parfait duo.

(Source : vegeactu.com)

Ceci est une courte liste, il faut aussi savoir qu’un végéta*ien ne mange pas uniquement des fruits et légumes, nous ne sommes pas du tout dans la restriction alimentaire, TOUT ce que vous mangez cuisiné à base de viande se cuisine à base de végétaux et ça n’en est en rien dégoûtant et c’est même un vrai délice ! (cf http://www.ilseraunefois.fr/category/les-recettes-les-trouvailles/)

En gros, si vous supprimez la viande, le poisson (et plus) de votre alimentation mais que vous ne remplacez pas ça par d’autres protéines, oui, vous aurez des problèmes mais qui ne se nourrit que de pâtes et de pizzas ? Personne !! Et si vous doutez encore, faites le test pendant 1 semaine : mangez que de la viande pendant une semaine, vous verrez comme vous allez maigrir et vous sentir mal et faible. Et pendant une autre semaine : mangez que des produits végétaux, vous verrez comme vous vous sentirez fort et léger à la fois ! 🙂

Concernant les végétaliens et les comprimés de B12… effectivement quand nous sommes végétaliens et que plus aucune protéine animale n’entre dans notre corps, nous devons prendre des comprimés de B12, à base de 2 cures par an, ou un comprimé par mois etc, selon le dosage des vitamines que vous prendrez, ce qui pose problème à beaucoup de gens… Mais… est- ce que cela pose réellement problème lorsque que quelqu’un fait une cure de vitamine D ? Absolument pas ! Ce qui revient pourtant absolument au même… Alors il va vraiment falloir se remettre en question et faire enfin face à tous nos paradoxes…

Je me dois de vous rappeler ou de vous apprendre d’où vient cette fameuse vitamine B12, vous allez comprendre…

La vitamine B12 est une bactérie qui se trouve dans les excréments, l’eau sale et le sol. Etant donné que les animaux d’en temps mangeaient constamment leurs excréments, buvaient de l’eau sale et broutaient de l’herbe ou mangeaient des aliments du sol, le corps de ces dits animaux en étaient remplis naturellement. Or, de nos jours, nos animaux sont parqués dans de très petits espaces dans des bâtiments industriels, ils ne voient plus vraiment la lumière du jour, n’ont plus de place pour bouger et ni pour manger leurs excréments, ne broutent plus vraiment et mangent le blé qu’on leur donne, ils sont donc bourrés de médicaments tellement ils sont nombreux pour éviter la contamination entre eux et ne pas perdre en rendement MAIS ils sont EUX AUSSI supplémentés en B12 puisque leur vie et développement n’ont plus rien de naturel. Donc, même un mangeur de viande peut être carencé en B12… mais ce qui est un tout petit peu enervant (pardon) ce sont les omnivores qui ne savent même pas ce qu’est la B12… Il faut et j’insiste, s’instruire sur le sujet avant de mener un débât. Mais il ne faut pas oublier non plus qu’une vache si forte et robuste broute de l’herbe (normalement) et mange du blé, donc des végétaux… Je pense donc qu’il est plus sain de se nourrir de végétaux et de prendre un comprimé de B12 qui n’auront pas emprunter un premier chemin (le corps de l’animal mort consommé).

Voilà un petit dessin rigolo explicatif à prendre au second degré

b12

 

Des portraits de végétaliens arrivent bientôt ici dont 2 qui le sont depuis toujours et vous verrez alors qu’être végétalien n’a AUCUN aspect négatif sur la santé, ni sur le développement physique et mental… Bien au contraire, vous allez tous et toutes tomber amoureux de ces quelques nanas 🙂 ❤ #desbombes

J’espère que cela vous est utile et si vous avez d’autres questions, je n’hésiterai pas à répondre dans les commentaires si j’ai une réponse pour vous !

Merci encore et encore.

Love,

Fanny

Produits capillaires, cosmétiques et produits alimentaires… La découverte !

Hellooooooo !

Et voilà, nous sommes déjà mi- août, c’est fou ce que le temps passe vite. Pour ma part, j’ai hâte de retourner travailler. J’ai eu une bonne nouvelle concernant un job pour octobre, alors j’attends déjà ça avec grande impatience. Je n’ai pas toujours eu la chance d’aimer ce que je fais mais si vous voulez en savoir plus, j’écrirai un article pour vous expliquer tout ça. Dites moi par commentaire si vous voulez savoir comment je suis devenue maquilleuse !

Pour en revenir à nos doux et jolis moutons, j’ai reçu un énorme colis la semaine passée qui venait de Boutique Vegan Merci encore du fond du coeur !

IMG_6730

Autant vous dire que j’ai été gâtée ! Mais en plus, ils ont aussi pensé à Peanut alors je ne peux qu’être séduite et niaise ! 😀

IMG_6731

A l’intérieur de ce colis se trouvaient des produits alimentaires, du maquillage et je n’aurais jamais penser dire ça un jour tellement les cheveux c’est tout SAUF ma spécialité : des produits cruelty- free, naturels mais surtout vegans pour ma longue tignasse (shampooings, soins, spray protecteur, mousse et huile – un article détaillé et ciblé arrivera) ! ENFIN ! Je viens de Moselle juste à côté de la frontière Allemande, il y a là- bas les magasins DM qui est une enseigne de  droguerie (où ils vendent quelques marques de maquillage vegan d’ailleurs) du coup j’avais fait un stock immense de produits (shampooings, soins) pour cheveux et je dois bien avouer qu’en ne sachant pas quoi utiliser ni vraiment où chercher, je continuais à les utiliser – en vous rappelant bien que si vous avez encore des produits « contre éthiques », ne les gaspillez surtout pas, il vaut mieux les donner ou les finir mais ne surtout pas les jeter.

Voici ce qu’il y avait dans mon paquet :

IMG_6734  IMG_6735

Je n’ai pas encore tout mangé et/ ou cuisiné, ni tout utilisé/ testé, mais lorsque mon frère nous a rendu visite cette semaine, j’avais la flemme de cuisiner et de perdre du temps dans la cuisine plutôt que de profiter de lui alors j’ai fait des sandwiches avec les merguez végétales que j’ai grillé… un vrai délice ! Mon frère étant végétarien depuis 10 ans et étant en passe de devenir vegan, je sais que je n’ai pas besoin de le convaincre avec ma « bouffe vegan » donc pas de prise de tête,  il aime tout, il apprécie tout, du coup tout est plus simple avec lui ! 🙂

IMG_6785 IMG_6795

La pâte à tartiner aussi est une vraie découverte… Comme vous devez vous en douter, le Nutella est interdit dans notre humble demeure depuis un long moment déjà. A vrai dire, il existe différentes marques de pâtes à tartiner qui se soucient de la santé des consommateurs, qui ne vont pas coller des tonnes d’huile de palme, qui se soucient aussi du bon vivre des ourangs outangs et qui n’ont pas besoin d’être faussement labellisées Greenpeace pour nous faire croire qu’ils ne font rien de mal, enfin bref  « positive Fanny, positive » et cette pâte à tartiner a un vrai goût de noisette et est un vrai délice gustatif… Julien en mange bien plus que moi ceci dit… 😀

IMG_6748 IMG_6747

Concernant maintenant les soins pour cheveux, j’ai craqué pour ce spray thermo actif qui protège les cheveux de la chaleur, je le vaporise sur mes cheveux encore mouillés avant même d’utiliser le sèche- cheveux. Et très honnêtement, au plus j’avance, au plus je m’en rends compte que les produits vegans et efficaces ne sont pas à dissocier. Bien au contraire, je dois vous avouer que je les trouve même bien plus efficaces que les produits chimiques provenant des lobbies industriels. Je commence vraiment à trouver mes repères et à être à l’aise avec mon nouveau mode de vie, je ne regrette rien sauf peut- être de ne pas avoir ouvert les yeux avant !

IMG_6787 IMG_6791

Mes cheveux sont restés lisses toute la journée sans s’ébouriffer même avec le temps humide d’hier et ils étaient plus épais que d’habitude. J’ai hâte de vous faire un article sur les gammes complètes que j’ai reçu.

IMG_6832

Ils m’ont aussi envoyé une petite gamme de produits de la marque de maquillage vegan « Beauty Without Cruelty » qu’il me tarde de tester.

Je n’ai pas encore tout testé, mais je vous ferai des articles plus ciblés dans quelques temps, en attendant, bonne découverte à vous 🙂 Et je vous invite vraiment à aller visiter le site de la Boutique Vegan

PS : je suis grave en retard sur les marques de maquillage que je tiens à vous faire découvrir, mais étant maquilleuse professionnelle, je dois faire en fonction de la publication des photos dans les magazines ou pour des campagnes etc (parfois il faut attendre de longs mois avant que cela ne sorte) j’aimerais donc pouvoir illustrer mes articles parlant de ces marques avec les photos de mon travail pour que vous puissiez vous rendre compte de ce que j’avance tant à un niveau personnel que professionnel alors encore un tout petit peu de patience, certaines publications ne devraient plus trop tarder ! Puis en plus c’est encore les vacances alors nous sommes tous au ralenti dans ce domaine (la mode est fainéante en août mais on bosse dur le reste de l’année hehe) !

 

Moult love, moult bisous, moult tout et moult mercis encore à vous, août a explosé le nombre de visites de juin et juillet, vous êtes trop forts et super méga géniaux ! Je ne vous dirai jamais assez merci 🙂

Love,

Fanny

 

Jeu concours Pacifica www.pacificabeauty.com

Coucou les filles,

Pour vous remercier de suivre mon blog et mon Instagram, j’ai décidé d’organiser un jeu concours avec les produits cruelty- free et vegan Pacifica !

Il y a 2 lots (http://www.pacificabeauty.com). Pour l’un, il contient une huile Roll on pour le corps, un mascara noir Stellar Gaze, et un gloss dans la teinte Ravish. Et pour l’autre, une huile Roll on pour le corps,un mascara noir Stellar Gaze, un anti- cernes illuminateur dans la teinte Dreamlight et un baume pour les lèvres à la noix de coco et cerise.

IMG_6782

Pour cela vous devez reposter la photo qui apparait sur mon compte instagram @ilsera1fois, en mentionnant et en suivant ces 3 pages : @ilsera1fois, @fannymaurer & @ilovepacifica et en hashatagant #isuf 

 

Bonne chance à toutes !

Merci encore pour votre soutien, et merci pour eux. ❤

Love,

Fanny