Et si on s’intéressait AUSSI aux « mangeurs de viande » (omnivores) ?

Coucou les mignons !

Avant toute chose, je voulais vous remercier du fond du coeur pour votre énorme soutien mais aussi pour le nombre incroyable de visites que génère mon blog, je ne pensais sincèrement pas que cela prendrait des proportions aussi énormes et vous m’en voyez ravie et très heureuse.

 

Nous naissons, nous grandissons, nous évoluons et nous nous construisons dans notre vie d’enfant, d’ado puis d’adulte en nous inculquant que manger de la viande, des oeufs, du fromage et tout ce qui en découle est un acte banal,  normal et sans gravité ni pour nous, ni pour les animaux auxquels on ne pense d’ailleurs pas vraiment, alors on vit, on fait, on mange de manière banale et normale sans jamais se poser de questions…

On entend souvent les vegans, dont moi, se défendre parce qu’on nous reproche de vouloir imposer notre mode de vie, alors que nous nous efforçons seulement et uniquement de faire passer un message alors le plus bel argument que j’ai pu trouver mais que je pense réellement sincère et vrai est (ne vous énervez pas, vous allez comprendre plus tard) « le mangeur de viande, lui, impose réellement son choix de vie à l’animal qu’il décide de tuer indirectement pour le retrouver un peu plus tard dans son assiette »… J’espère honnêtement que personne n’aura matière à me contredire sur ce point… Mais… ayant moi- même réfléchi à la question, une réflexion simple et bête m’est venue en tête… à part quelques rares exceptions, à qui laissons- nous le choix entre être vegan ou alors naître dans cette société qui banalise le fait de manger de la viande… De ce fait, comment en vouloir réellement aux consommateurs de viande ? Mais vous allez comprendre…

Comment en vouloir à un mangeur de viande ? Comment ? Mis à part le fait que la souffrance animale me semble être si évidente et si injuste et bien que je le savais quand j’étais encore omnivore, elle ne me paraissait pas si évidente…

Ces publicités à la TV, où l’on voit des animaux heureux gambader qui donne une bien fausse image de la réalité quand on sait qu’en France 85% des élevages sont intensifs… Mais le marketing et les lobbies ont trouvé encore mieux pour réellement couper tous liens émotifs et émotionnels entre l’animal (qui souffre pour nous servir) et ce qui est dorénavant dans les rayons de notre supermarché et ensuite dans nos assiettes : les DESSINS et les dessins colorés qui ont pour but d’amener de la joie dans nos esprits mais aussi et surtout de ne plus afficher un animal vivant, avec des yeux, de la tristesse, de la souffrance, du sang et de la mort, ce qui pourrait susciter chez les personnes les plus conscientes, sensibles et empathiques, un lien « d’amour » et de compassion envers cet animal et qui donc l’amènerait à ne plus consommer tout ce qui viendrait de lui.

Et nous vegans, nous sommes de plus en plus, alors nous en parlons de plus en plus, et on arrive là avec nos gros sabots et tout à coup on demande à des gens à qui l’on fait découvrir notre mode de vie pour lequel on y met corps et âmes, nous avons le nez dedans tout le temps, toute la journée, tous les jours, notre vie entière est dorénavant liée au véganisme et c’est devenu notre combat de tous les jours et notre mission de vie, on demande à des gens qui ne se sont jamais vraiment penchés sur la question de nous suivre et de comprendre là tout de suite ce que nous leur expliquons tellement nous sommes déjà au courant de toutes les tortures, de comprendre et voir tout ce qui se passe pour ces pauvres bêtes… (j’en découvre chaque jour, et je vous assure qu’il ne fait pas bon vivre pour les animaux sur cette planète).

Mais comment en vouloir aussi à ces personnes sensibles, intelligentes, foncièrement bonnes et avec un coeur gros comme ça de manger de la viande quand on sait à quel point notre cerveau est conditionné par la société ? Pour vous rassurer, je ne pense pas que cela remette en cause l’humain que vous êtes. Il faut juste vous efforcer à pousser la réflexion un tout petit plus loin sur le sort animal… Est- ce que vous aimeriez subir ça sans que personne ne fasse rien pour vous et dans la plus grande indifférence ?

Pour quelques exemples moins traumatisants… comment expliquez- vous le fait que chez Zara ou H&M ce seront toujours les mêmes articles qui auront le plus franc succès ou comment expliquez- vous que ce single d’été sera celui qui sera adoré par la quasi totalité des gens ? Parce que soyons honnêtes, les gens du marketing ne sont pas des devins… Nous sommes TOUS conditionnés dans ce monde, par les pubs à la TV, les pubs dans le métro, les affiches publicitaires dans les villes, par la radio et la TV, par les infos…

Alors non, je n’en veux pas aux mangeurs de viande. NON ! Je ne leur en veux pas ! Et OUI je les respecte ! Mais j’en veux vraiment très fort aux lobbies qui, pour le profit et l’argent et qui pour le coup, sont au courant de la réelle et cruelle souffrance des animaux, commercialisent des bouts de corps, de chair, de couennes, de langues, de pattes d’êtres vivants sans aucun scrupule. Etre montrée du doigt en disant que je ne respecte pas les omnivores est, selon moi, l’accusation la plus insupportable… Ces mangeurs de viande sont, à mon plus grand désespoir ma Maman, ma Mamy, mes amis, mes connaissances, des gens qui m’entourent… Est- ce que tout à coup, je ne respecterais plus ma propre Maman que j’aime ? Ma Mamy que j’aime de tout mon coeur ? Mes amis avec qui j’ai grandi et tous ces gens qui, en quelque sorte, ont fait l’humain que je suis ?

Par contre, j’en veux à ceux qui ne daignent se remettre en question, eux et leur mode de vie, comme si la souffrance animale était un acte banal comparé à la « kiffance » qu’est un bon repas entre potes, j’en veux à ceux qui me diront que rien d’autre n’a le goût de viande dans le véganisme, oui, tout est une question de choix et savoir ce qui est le plus important… mais forcément puisque le but étant de ne plus avoir de chair et de sang entre les dents mais ma vie n’en reste pas moins géniale pour autant, j’en veux à ceux qui m’agressent comme si j’étais l’anti- thèse de dieu et se veulent d’être agressifs et foncièrement mauvais, qui m’agressent en me disant à quel point je suis le plus horrible des humains quand mon seul but est de rendre ce monde plus juste, qui trouvent des arguments tout aussi fous, illogiques, hypocrites et paradoxaux contre le fait d’être vegan. J’en veux aussi un peu plus à ceux qui osent me dire que le véganisme représente une secte à leurs yeux, j’en veux un peu plus à ceux qui me demandent de comprendre leur mode de vie… Nous avons tous les mêmes valeurs (je ne parle pas de notre éducation, de notre passé et/ ou expériences), dans le sens où nous vivons vous et moi, dans le même monde, nous avons donc tous été éduqués dans la même culture, alors si à un moment donné, cette réflexion est venue dans mon esprit et m’a fait tant de mal et de souffrances que j’ai enfin ouvert les yeux sur le sort animal, que j’ai eu cette prise de conscience, pourquoi aujourd’hui, devrais- je m’efforcer d’essayer de comprendre davantage le mangeur de viande puisque j’ai changé ma perception des choses et de la vie ? Je m’attelle à essayer d’éveiller les consciences et d’être un meilleur humain, pas de détester la planète entière ou les mangeurs de viande sinon, je serais non seulement, bien seule au monde mais triste dans ma vie aussi.

 Il y a quelques semaines de ça, j’ai appelé mon Papa (sachant à quel point ils nous aiment mes frères et moi et je crois que mon empathie intense vient de lui) en lui disant à quel point je ne supportais plus l’idée de le voir manger de la viande et il m’a répondu que ce n’était pas facile de changer ses habitudes et d’aller contre courant… Je lui ai alors demandé si les normes de la société était de me torturer est- ce qu’il le ferait ou est- ce qu’il se battrait pour que cette torture s’arrête mais je lui ai dit aussi qu’à chaque fois qu’il mangeait de la viande, il devait imaginer que c’est moi qu’on torturait… Depuis, il m’envoie des MMS de ses courses en me disant qu’il a fait trop de courses (VG) et que du coup il doit congeler… Je vous laisse donc déduire le reste par vous- même 🙂 #tropdamour

Arrêtons de nous cacher derrière de fausses excuses, derrières de faux arguments. Je sais que s’imaginer devenir vegan et donc renoncer à tous produits animaux peut paraître effrayant, se dire que c’est trop complexe et que c’est quasi impossible. Mais c’est faisable. Faire un barbec entre potes, manger Mc Do devant un bon film… tout ça n’est rien d’autre que des réjouissances sociales qui revient à se procurer du plaisir et je reste convaincue que personne ici ne veut tuer pour le plaisir… Mes mots sont certainement forts, je l’avoue mais ils sont justes… Et vous le savez tous.

Les animaux sont différents de nous, oui mais pas inférieurs juste différents, et ces différences ne doivent en aucun cas conduire à une inégalité ! Je pense aussi que le fait d’être conscient du sort animal, fait partie de notre évolution en tant qu’homme et humain dôté d’un coeur… « On n’a pas deux coeurs. L’un pour l’homme, l’autre pour l’animal. On a un coeur ou on n’en a pas ». Et derrière le fait de s’abstenir de consommer des produits d’origine animale (ces animaux sur lesquels nous n’avons aucun droit) il y a toute une série d’effets positifs pour la planète mais également pour les autres humains qui n’ont pas accès à de l’eau potable, à de la nourriture en quantité suffisante alors que nos élevages gaspillent juste pour un plaisir momentané. Beaucoup trop d’eau, beaucoup trop de céréales. La moitié des céréales des US est destinée aux élevages alors qu’il y a des gens qui meurent de faim, et ceci est sans vous rappeler qu’il y a beaucoup plus d’animaux d’élevage qu’il n’y a d’humains sur cette planète… Est- ce que c’est normal ? Moi je ne pense pas !

Je crois juste que je me suis rendue compte de l’absurdité et de l’égocentricité de l’injustice cruelle qu’est de manger et d’exploiter des êtres sensibles, intelligents et surtout conscients. Le véganisme ne prône pas la perfection et ce n’est pas un affront face aux mangeurs de viande en terme de « supériorité morale », c’est plutôt la mise en pratique d’une éthique qui, à mon avis, devrait être celle de tout le monde qui est et représente l’abolition de l’esclavage sous toutes ses formes. Je suis intimement convaincue que les vegans et vegans à venir, font partie du même mouvement que ces mêmes « fous » qui se sont battus pour l’abolition de l’esclavage, pour le droit des femmes etc. Les animaux ont été les grands laissés pour compte de cette révolution éthique et cette révolution de la pensée.

En d’autres termes et pour conclure, il ne s’agit pas d’une guerre entre omnivores et vegans, je crois juste qu’il faudrait que le discours s’apaise. Que les vegans s’efforcent de rester calme face au rejet des omnivores et que les omnivores essayent juste de réfléchir au problème du côté logique et éthique des effets et conséquences inhumains de consommer des êtres vivants. Parce que ce qui nous différencie des animaux et ce qui est normalement sensé nous rendre d’autant plus sensés et intelligents qu’eux est que tout est une question de choix. Les humains ont le choix de faire ce qu’ils font… L’animal lui, ne choisit rien, il subit.

Je le sais et j’en reste convaincue que même les omnivores savent qu’ils font quelque chose de mal, et pourtant, bien que vous devriez écouter votre coeur mais aussi votre esprit, j’en veux à la société plus qu’autre chose sans vous chercher d’excuses non plus parce que nous devrions tous être aptes à prendre nos décisions par nous- même…

Merci 1000 fois de m’avoir lu jusqu’au bout, je terminerais avec cette vidéo postée par mon Papa hier au moment où je rédigeais le passage sur les choix marketing face à la viande… Voilà un Hitler des temps modernes, et comme je tiens à garder mon blog positif et rempli de bons esprits, je me garderai de mettre des mots sur ce que je pense de ce « grand » monsieur.

Prochain article : la découverte d’une marque de makeup vegan INCROYABLE dont je suis tombée amoureuse et qui est EUROPEENNE ! 🙂 ❤

Love,

Fanny

Publicités

67 réflexions sur “Et si on s’intéressait AUSSI aux « mangeurs de viande » (omnivores) ?

  1. Bonjour Fanny !
    Tout d’abord, bravo pour ta motivation et pour tout ce que tu nous donnes ! Je te trouve très inspirante mais surtout très respectueuse ! Je m’intéresse beaucoup à la cause animale depuis quelques années, et je limite de plus en plus ma consommation de viande et de poisson plus je vois la vérité sur les systèmes et les industriels. Je ne suis pas végétarienne car je ne suis pas assez motivée à tout changer mais progressivement j’essaie de m’en approcher ! Je vois souvent des personnes végétariennes végétaliennes ou vegan juger les personnes qui mangent de la viande et ca m’a vraiment fait plaisir de voir ton article tolérant et compréhensif ! Merci de nous inspirer au quotidien et merci de me faire de plus en plus ouvrir les yeux !

    J'aime

    1. Coucou Jess. Il est parfois difficile de reussir à comprendre quelqu’un qui mange de la viande mais alors je me rappelle que moi aussi j’en ai mangé tout en sachant que c’etait mal. Mais surtout je suis convaincue qu’un message passé avec amour est un message entendu. Et j’ai parfois du mal de rester calme face aux arguments si nuls de la masse mais je m’efforce de ne plus repondre ce qui est tres difficile. Bon courage pour ton chemin vers un monde plus juste. Ca changera ta vie dans le bon sens du terme 💕

      J'aime

  2. J’aime énormément ta manière de faire passer ton message , tout dans la “ douceur”. Tu es géniale continue , ton combat porte ses fruits crois moi 🙂

    J'aime

  3. Ton article est top, j’aime beaucoup ta façon d’écrire les choses.
    Tu es une vraie belle personne, et une des plus empathique que je « connaisse », alors ces gens qui te critiquent, qui ne te comprennent pas, qui te jugent, ne doivent pas t’atteindre.
    Merci pour ce que tu fais et tout ce que tu partage. 😙

    J'aime

  4. J’aime beaucoup ton article car il est tolérant. Car j’en ai marre de ses vegan qui m’agressent dès que je me trompe par exemple entre pesco végétarien et végétarien.

    Maintenant, j’ai une proche amie qui est redevenu pesco végé et sa réflexion est justement contre les lobbies et la torture animale. En revanche, si elle élève un poulet, qu’elle sait qu’il est bien nourrit et heureux, alors là non cela ne la dérangera pas de le manger.

    La race humaine est omnivore depuis des siècles et des siècles et des siècles! Pas facile de changer ses habitudes!

    Pour ma part, j’écoute mon corps et je n’ai jamais été attiré plus que ça par la viande, mais je ne pourrais pas m’en passer définitivement. Je n’y arriverais simplement pas.

    De toute façon, si je commence à trop réfléchir à l’impact de ceci et cela… j’ai une nature excessive et… j’ai à moi seule une empreinte écologique néfaste donc la solution serait de ne pas être là. Tu vois, perso je peux pas trop me pencher d’un seul coup à ce type de réfléxion. Une chose à la fois!

    En tout cas, merci encore pour ta tolérance 🙂

    J'aime

    1. Hello ! moi je ne m’enerve pas sur les gens qui se trompent de qualitatif tant que le coeur y est. La race humaine est omnivore depuis des siècles mais tes habitudes à toi n’ont qu’une vingtaine d’années, ce n’est pas si difficile d’en changer, tout est une question de le vouloir ou non. Et en bon citoyen de ce monde, je pense qu’il faille, évidemment, réfléchir à notre impact sur ce monde et sur ce que l’on fait subir aux autres. Il faut que notre passage ici soit le moins néfaste possible parce qu’il ne faut pas oublier qu’on est beaucoup trop d’humains, et que des gens arrivent derrière, perso, je n’ai pas envie de laisser un monde catastrophique à mes futurs enfants. Merci à toi !

      J'aime

  5. Superbe texte… Bravo pour ce que tu fais!
    Je n’arrive pas à passé le cap encore… Et j’en suis vraiment pas fière. C’est dur aussi, quand on a personnes dans son entourage qui nous encourage mais bien au contraire… Tu as raison sur le fait, que tu respecte aussi les omnivores, car dans notre famille, nos amies.. etc comme tu le dis si bien, on ne peux pas les renier.
    Ceux qui me rebutent le plus, sont ceux qui savent comment tourne le monde, qui mangent de la viandes et qui sont tellement fière… ils se priveraient pas juste parce-que une bête a été torturé… mhmm…
    J’espère vraiment que j’arriverais à devenir au minimum végétarienne… par respect des animaux et aussi de la nature.. L’impact écologique est énorme… à cause des élevages intensifs! Et même niveau respect des autres, être humains, quand on voit qu’il faut je sais plus combien de kilos de céréales et de litres d’eaux pour un kilo de viandes… alors que d’autre crèvent de faim..

    En tout cas je ne suis pas à excuser.. Et continue de faire, de montrer la vérité… Ca m’aide personnellement, c’est un de mes objectifs dans la vie.
    Gros bisous Fanny, je t’ai kiffé dès que tu as fait ton passage dans Secret Story, et je regrette pas, tu es rester la même!

    J'aime

    1. Coucou Sabrina, si j’ai un conseil à te donner c’est celui de retirer des viandes de ton alimentation. Puis encore une et encore une jusqu’à ce que tu n’en consommes plus. Je sais que les choses pressent et qu’il faut qu’on epargne ces loulous mais fais les choses a ton rythme sans te trouver d’excuses bien sur, mais au moins ton coeur saura se situait. Pense juste au fait qu’en manger est mauvais pour toi et encore plus pour eux 😦

      J'aime

  6. J’aime beaucoup ce que tu as écrit! Étant toute nouvelle dans le veganisme, je me rends compte que, même si maintenant que j’ai ouvert les yeux j’aimerais que tout le monde le fasse aussi, ce serait déplacé de ma part de « forcer » les gens à faire pareil. Mon fiancé mange comme moi, mais si on ne mange pas ensemble je sais qu’il mangera de la viande (pas souvent du coup, mais quand même). Il m’a connue quasi carnivore, c’est lui qui a voulu réduire drastiquement notre consommation de viande, mais c’est moi qui ai choisi de devenir vegan. Alors même si j’espère qu’il fera le même choix, je ne peux pas lui en vouloir d’être à la traine.
    En tout cas ça fait du bien de lire ça, parce qu’on trouve beaucoup de vegan extrémistes qui ne pardonnent aucune erreur (comme pour les œufs, je pensais aussi que c’était pas grave si la poule à une chouette vie, j’ai vu des gens se faire lyncher sur internet pour ça, alors qu’en expliquant calmement on comprend aussi)
    Merci et belle journée!

    J'aime

  7. Coucou Fanny !

    Encore un article « ouverture de conscience » ,le reportage je l’avais déjà regarder et, je n’ai pas était surprise du « discours » de cet homme, parce que malheureusement, tout les grands groupe d’industriel qui vendent de la viande, s’en fichent complètement de faire du mal ou non aux animaux. Notre société est « commander » par l’argent et tout le reste…

    Si on ne réfléchit pas, on consomme pour rien, on achète des choses inutiles, on fait du mal aux animaux et à soi-même.
    Pourras-tu faire un article sur les oeufs stp ? J’aimerai comprendre…

    Merci encore,pour tes articles et j’ai hâte de lire ton prochain ! Bisous.

    J'aime

  8. Bonjour Fanny,

    Merci de ton nouvelle article encore dans la lignée du combat que nous menons. Effectivement la société nous conditionne à manger de la viande, à aller au fast food, à acheter de la viande, poisson et produits laitiers en supermarché. Tout comme d’être parfaite sur le plan physique… On nous cache tellement de choses sur l’élaboration de plat, des produits qu’on achète ( les additifs, les colorants et j’en passe !!!) Pareil pour les test d’animaux pour nos produits de beauté ou médicaments, tout ce qu’ils veulent c’est vendre un max, sans se poser la question de faire souffrir ou d’exploiter des êtres qui respirent, qui dorment, qui mangent, qui vivent pour la plus part avec leur famille comme nous finalement. Est-ce que parce qu’il ne parle pas ou qu’il n’ont pas de réseaux sociaux qu’ils sont bons à abattre?! Je ne crois pas!! Ils sont vivants un point c’est tout!
    P.S: D’ailleurs les publicitaires n’hésitent pas à nous critiquer pour vendre leur produit ( comme une certaine pub de jambon cru qui repasse en ce moment…)
    Merci et A bientôt 🙂

    J'aime

  9. Coucou,
    J’accepte de passer pour une idiote mais je voulais revenir sur un passage de ton article. Je suis omnivore et non, je n’ai pas le sentiment de faire quelque chose de mal en mangeant des produits animaux.
    Bien entendu, j’y ai réfléchi, j’entends tes arguments, mais je ne suis pas d’accord avec ton postulat « je suis convaincue que tous les omnivores savent qu’ils font quelque chose de mal ». Habitude sociale ou pas, il suffit de regarder chaque terrasse de restaurant, chaque salle de fast-food, chaque rayon carnivore de supermarché, pour se rendre compte que les gens ne pleurent pas, ne consomment pas de viande sous contrainte.
    Je comprends l’argument du marketing, mais je crois que de notre coté aussi, il y a des gens pour qui c’est un choix. Mon mari et moi avons fait le choix de vivre sans voiture en province. Parce que nous pensons que le transport routier pollue énormément et que nous ne souhaitons pas y contribuer. Nous avons aussi fait le choix de ne consommer que de la nourriture française, car des carottes bio hollandaises venues en Airbus nous semblent une aberration. Enfin, nous fabriquons nos propres produits ménagers, bien moins nocifs pour l’environnement.
    Nous sommes des gens éduqués, conscients et qui réfléchissent. Manger de la viande, du fromage, de la charcuterie, peut aussi être un choix, assumé, après réflexion.

    Merci de vouloir apaiser le débat toutefois 🙂 Je ne suis contre personne, la somme de chacune des individualités sur cette jolie planète est une grande chance et un réservoir de bonnes idées.
    Bises fraiches !

    J'aime

    1. Coucou 🙂 évidemment qu’il y a des gens qui le font en toute connaissance de cause et sans contrainte… c’est comme tout et ce sont ces gens que je ne comprends pas, ceci n’engage que moi et c’est ce qui me brise le coeur par dessus tout. Concernant ton choix de ne pas conduire de voiture, je trouve ça chouette dans un sens mais je me permets tout de même de te dire que si tu ne consommais plus de viande alors ton impact pour la planète serait bien plus conséquent puisque les élevages sont l’une des 2 causes de pollution les plus importantes… mais mon point de vue ne concerne pas le fait de tels ou tels efforts pour la planète bien qu’ils soient importants, je parle juste de ne pas blesser les animaux et alors forcément des solutions pour sauver la planète en découlent… comme beaucoup de gens, tu me diras aussi que tu consommes de la viande certainement bio… tout ça pour dire très honnêtement et sans attaque que je ne sais quoi répondre aux gens qui consomment en sachant ce qu’il se passe mais qui n’y voit aucun inconvénient parce que mon combat est tant enfuit en moi et me procure tant de mal chaque jour, à chaque moment etc que j’ai du mal à me dire que cela puisse exister. et je terminerais juste que toutes ces terrasses, ces restos etc, proposent de plus en plus de repas VG et la consommation de viande est tout de même en baisse alors je pense simplement et uniquement que cela etait valable « jusqu’à maintenant » mais dieu soit loué (bien que je ne crois pas en dieu) les gens, les esprits, les coeurs changent et les gens commencent à voir que ce qu’il se passe pour les animaux est d’une cruauté sans nom… bon dimanche

      J'aime

  10. Bonjour Fanny, ton article exprime si bien tout ce que nous pouvons ressentir… C’est tellement normal et banalisé d’être omnivore… Les cantines scolaires par exemple…. Si tu souhaites que ton enfant mange vegan, ou ne serait-ce que végétarien, dans la majorité des communes, tu n’as pas accès à ce droit, à ce choix, à cette liberté… Parce que la norme est omnivore…
    Enfin, je reste persuadée -qu’à l’instar des campagnes anti-fourrure qui ont su sensibiliser petit à petit la société – que si des personnalités internationales véganes menaient ouvertement ce combat, je pense que celà pourrait avoir un impact sur les mentalités et remettre en question cette « norme ». C’est malheureux (ou pas d’ailleurs…), mais il faut que celà vienne de vedettes hollywoodiennes (entre autres) pour que certaines personnes trouvent celà « in », et s’intéressent à certains sujets éthiques…
    Encore merci Fanny, bonne journée!

    J'aime

    1. On y arrivera, je le sais. Le monde ne peut pas encore se voiler la face trop longtemps mais de toutes facons on a bousillé la planete donc logistiquement ce n’est même plus possible de continuer, les gens sont bons et se reveillent… 🙂

      J'aime

  11. Je ne regrette pas de t’avoir suivie, et suivie dans tous tes choix, aujourd’hui je me sens mieux, je suis la personne que j’ai toujours voulu être et c’est en partie grâce a toi, alors merci merci pour tout.. et continue, y’a des gens qui te suivent, et te soutiennent sans modération! ❤

    J'aime

  12. Merci bcp pour tes articles.
    La paix l écoute le dialogue est la seul arme que tu es .
    Tes articles m aident bcp ,j avance dans mon parcours pour ne plus mangé de viande.
    Je prépare mes parents, comme tu le sais ce est pas évident pour eux de comprendre.
    Ma mère m entend et me comprend.
    Ils ont peur que mon fils manque de ….mais de quoi ?de chair animal dans son corps ?comme tu le dit notre corps n en a pas besoin..on a créé ça.
    Lorsque ma mère etait enfants elle e mangeais de la viande qu une fois par semaine .c était un luxe et pourtant elle n a manqué de rien ?alors entre une fois et jamais il n y a qu un pas …
    Merci tu m aide dans mes démarches et tu m e donnes des arguments pour qu on me laisse vivre ma vie .car dès que tu dis non merci on te saute dessus ,on parle de toi pendant le repas ,les gens rigolent…mais je m en fiche même si j ai tellement envie de m énervé. ..mais la sagesse est de savoir se contenir (tu en sais qq chose car les gens t attaquent sans raison ).
    On me surnome déjà « brigitte »depuis tant d année ,mais je me dois d aller au bout de mes idées enfin …Merci pour tt Fanny 😚

    J'aime

  13. Je m’étais faite la même réflexion que toi à propos du véganisme, je suis sûre que pour le moment tous ceux qui ne veulent plus consommer de matière animale passent pour des fous, alors que ce sont les autres qui dans 300 ans (ou plus, ou moins) seront montrés comme des fous.

    J'aime

  14. Coucou Fanny , je t’écris ce message pour te remercier , te remercier de m’ouvrir chaque jour un peu plus les yeux . Je t’ai d’abord suivi pour tes tatouages , j’avoue que j’avais de l’admiration pour toi, je me suis abonné à ta page Facebook pour voir tes photos étant une passionné de tatouages . Et petit à petit , je suis tombé sur les différentes vidéos que tu peux poster au sujet des animaux , sans même trop me rendre compte qu’elle venais toute de toi, et me suis mise a les partager et surtout, à ouvrir les yeux. J’ai toujours adoré les animaux qui sont pour moi des bien meilleurs être vivants que nous. Mais ayant toujours grandit en mangeant de la viande, c’est devenu naturelle, sans même me rendre compte de la souffrance et des répercussions qu’il y a derrière le bout de viande dans mon assiette . Mais maintenant grâce à tes textes et tes vidéos , ça me répugne chaque jours un peu plus d’en manger . Je ne vais pas te mentir et te dire que j’ai totalement arrêter , mais je diminue chaque jours, en achète de moins en moins , et compte bien arrêter définitivement dans l’année . Merci de m’avoir fait prendre conscience du mal que provoquer nos habitudes aux animaux, ses êtres innocents qui ont juste eu le malheur de tomber dans une planète où les humains existait. Voilà sur ceux , bonne soirée et continue car tu ne changeras sûrement pas le monde , mais tu as le mérite d’ouvrir les yeux a des personnes comme moi !

    J'aime

    1. Coucou ! Je suis heureuse de te lire. Je crois qu’avant toute chose il faut se rendre compte de ca et apres les « efforts » deviennent naturels parce qu’on sait qu’on ne peut que les aider ! J’espere te voir vegan dans quelques temps alors 😁😘

      J'aime

  15. Bonsoir Fanny,
    Merci pour cet article, et surtout ce blog (sans parler des recettes que je teste à chaque fois avec plaisir!).
    Petit à petit au fil des années j’ai eu cette prise de conscience sur la souffrance animale, c’est passé par le fait de faire du poney enfant (je ne voulais pas manger de cheval, par la suite je n’ai plus voulu monter à cheval), d’avoir un lapin, de voir des reportages à ce sujet… Pour l’instant je suis plus « végétarienne » que « vegan » mais je me soigne 😉!
    Je me documente pour me rapprocher du veganisme au fur à mesure. Tu as raison, ça peut prendre du temps mais on est tous capable de faire évoluer nos habitudes, même tout aussi conditionnés que nous sommes! C’est comme tout, il suffit d’y croire, le vouloir et accepter de parfois faire des erreurs avant d’y arriver.
    Encore merci pour tout ce que tu fais, pour ces prises de consciences que tu peux insuffler, merci!!

    J'aime

  16. Coucou Fanny, tu viens très justemment de résumer le discours que je viens de faire à mes collegues de boulot… Incroyable !
    J’en suis fière !!
    Merci, vraiment.
    Marion

    J'aime

  17. Hey ! Merci pour tes articles, ta philosophie, ton incroyable tolérance ,tout ce que tu es tout simplement et tout ce que tu fais ! Vraiment merci. Je ne suis pas aussi avancée que toi dans ce combat, disons que j’ai toujours voulu changer mais que je me suis laissée influencer sans doute par profond manque de confiance en moi. Je commence enfin à agir, certes doucement, mais pour moi l’important est déjà d’avoir enfin « oser » si je puis dire. Bref, on peut dire que je suis pesco végétarienne (malgré que je déteste les étiquettes… ) je ne mange plus de viande, le prochain cap sera celui du poisson. Et comment dire, rien que ce petit pas suffit à m’en prendre PLEIN LA TRONCHE. Soit. J’essaye néanmoins en plus de ce petit pas et avant même de l’avoir franchi d’ailleurs, de consommer des produits cosmétiques non testés et vegans (étant frontalière, on trouve facilement ce genre de produits en Allemagne -hourra !-) . Je présente mon cas mais si j’écris c’est d’abord parce que je viens de me poser une question et j’aimerai beaucoup que tu m’eclaires la dessus: est-il possible de se soigner sans faire de mal aux animaux ? C’est a dire, médicaments non testés, et ne contenant pas de produits animaux ? Si c’est possible, dans quelle mesure ? Et toi au quotidien, que fais-tu pour te soigner quand tu es malade ? (Exemples: maux de tête, fièvre, angine, grippe… les plus communs je pense ?) Merci d’avance de ta réponse, j’espère que tu pourras m’aider ! 🙂 bon courage pour la suite et ne laisse plus ces gens te faire du mal, un jour la victoire sera notre, garde le moral et ton énergie pour les victoires des petites batailles , pour tout ce qu’on peut voir de positif, pour toutes les consciences qui s’eveilleront petit a petit, pour toutes ces personnes qui feront les bons choix ! 🙂

    J'aime

    1. Coucou Kelly. Le tout est de comprendre ce qu’il se passe pour les animaux et alors de faire des efforts pour les épargner. Alors c’est deja ca 🙂 pour les medicaments, si c’est quelque chose qui peut etre soigné sans prendre de cachets alors je le fais sinon, malheureusement nous n’avons pas vraiment le choix. Il n’y a aucune alternative de ce côté là, et nous ne vivons pas encore dans un monde vegan a mon grand regret. J’espere avoir repondu a ta question.

      J'aime

      1. Merci de ta réponse 🙂 je pensais qu’il existait des « marques » alternatives, basées uniquement sur les actifs à leur états naturels, ou uniquement à base de plantes etc et surtout non testés, genre médecine de nos ancêtres ou comme c’est encore très répandu dans certaines tribus africaines ou au Japon dans la culture traditionnelle par exemple, hélas ce n’est qu’un rêve apparemment : ( Merci de m’avoir éclairée en tout cas et d’avoir pris le temps de me répondre
        Bonne soirée à toi ! 🙂

        J'aime

  18. Coucou Fanny. Ca fait un long moment que je te suis sur instagram et plusieurs fois j’ai voulu me désabonner car j’avais l’impression que tu ne respecter pas le choix des personnes qui mangent de la viande. (je ne suis pas vegan, mais je respecte entièrement !!). Et t’ayant suivie à la télé je me souvenais d’une fille douce et pas méchante, je suis alors venu voir ton blog et j’ai lu cet article. Je ne regrette absolument pas d’être venu faire un tour!! Je comprend beaucoup mieux ton point de vue et je me rend compte à quel point ça doit être difficile de ne pas être compris par une grade majorité de la population. On se fait juger déjà rien que quand on s’habille différemment alors, quand c’est sur notre façon de s’alimenter ça doit être encore pire. Malheureusement les gens auront toujours quelques chose à dire et ça ne changera jamais je trouve ça bien triste, enfin bref. En lisant cet article j’ai eu envie de manger moins de viande, bon pas d’un coup car comme dis ton papa c’est dur de changer comme ça, mais je pense faire plus attention à ce que je met dans mon chariot lors de mes courses. Jusqu’a présent c’est vrai que j’imaginer que les Vegan ne manger que des graines (comme des petits oiseaux ahah ^^), mais en te suivant je me suis rendu compte que non et il y a pleins de plats qui donnent envie! Je me poser une question, étant maman, je ne sais pas si tu souhaites avoir des enfants mais là n’est pas ma question, comment s’y prendre ? Un nouveau né à besoin de lait, on peu l’allaiter mais des fois non, et au niveau de la diversification alimentaire à un certain âge il faut introduire la viande. J’ai l’intention d’en donner à ma fille car je pense que chacun doit avoir le choix de manger ce qu’il souhaite mais je me poser la question. En tout cas je suis contente d’être venu sur ton blog et d’avoir changer d’avis sur toi car tu es vraiment quelqu’un de bien! Bonne continuation et j’espère que les mentalités changeront un jour!
    (Désolée pour les fautes il est un peu tard, et je m’excuse par avance si jamais j’ai mal formuler quelque chose en aucun cas je n’ai voulu te blesser, blesser quelqu’un ou autre, bien au contraire!)

    J'aime

    1. Merci beaucoup pour ton si joli message. Concernant le nouveau né, je ne m’y connais pas assez pour un conseil précis. Par contre aucun autre bébé d’une espèce différente n’a besoin du lait d’un autre animal alors je sais et je suis convaincue qu’il y a d’autres façons de bien faire les choses mais je ne me suis pas encore penchée sur la question. Merci encore. Je t’embrasse 💕

      J'aime

  19. Bonjour Fanny! Chaque fois que je te lis je me retrouve énormément en toi (vegan, passionnée de make-up et de tattoos !!! 😉 ).
    Cela fait maintenant plus de deux ans que je suis vegan et il est vrai que c’est difficile de rester calme face aux arguments hypocrites des « carnistes ». De plus je trouve que le fait d’être vegan est parfois difficile à assumer en société, comme si cela était honteux, ou que l’on devait toujours se justifier de tous nos actes, comme si les septiques étaient à l’affût de la moindre faille de notre part, pour mieux nous démonter, au lieu d’essayer de nous comprendre. Comment l’assumes-tu de ton côté? Si tu as des conseils je suis sûre que moi et bien d’autres seront preneuses ^^
    Autre sujet: je trouve cela génial que tu nous fasses découvrir des marques de make-up vegan que tu as testées car ce n’est pas forcément facile de s’y retrouver!
    Merci pour ce que tu fais, ton blog est celui que j’attendais, très positif et avec des sujets qui me touchent énormément et tu es une personne en or! Continue comme ça! J’aimerais te rencontrer un jour 🙂
    Cam

    J'aime

    1. Coucou ma jolie. C’est assez simple en fait. Je n’ai de compte à rendre à personne. Les gens qui cherchent une faille me font rire. Ca voudrait dire que du coup eux ont le droit d’etre comme bon leur semble et de consommer comme bon leur semble mais pas toi ? Ces gens là en general sont ceux qui, pour le coup, ne font rien pour personne. La plupart de mes amis qui mangent de la viande ne trouvent pas de choses a redire sur mon mode de vie… Ils sont fiers et commencent à y penser. Enfin voilà 🙂

      J'aime

  20. Ah si seulement tu avais pu faire passer ce message lorsque l’on te voyait tous les jours à la télévision… 😦
    Ca aurait touché tellement de gens!
    Mais mieux vaut tard que jamais^^
    Merci pour ton engagement dans la cause animale, merci de nous aider à faire avancer les choses!
    Eux, ne savent pas parler pour raconter leurs souffrances… Ils ont besoin de nous.
    Je m’en vais parcourir ton blog plus en détails 🙂

    J'aime

  21. Ton texte m’a beaucoup émue, j’ai l’impression que tu m’arraches les mots de la bouche, je pense exactement comme toi j’ai vraiment la même conception de la vie que toi. Je te remercierai jamais assez pour tout ce que tu fais, merci d’être aussi exceptionnelle… Je te soutien à fond, et je te souhaite que du bonheur ma jolie Fanny 💕

    J'aime

  22. J’adhère complètement à ton blog Fanny ! Je me retrouve beaucoup dans ce que tu dis et j’espère être un jour aussi forte que toi pour pouvoir me battre activement pour la cause animale. Pas un jour se passe sans que j’aie la larme à l’oeil de voir ce que l’on fait subir à nos amis les bêtes. Elles sont tellement naïves et impuissantes que ça me révolte de voir qu’on peut leur faire du mal volontairement. Malheureusement, à l’heure actuelle, je me considère plutôt passive. Je ne mange pas de viande, je signe régulièrement des pétitions, j’essaie d’acheter du make up vegan mais ça reste un produit sur 10… Je ne participe jamais aux manifestations, je ne me renseigne pas trop sur les marques vraiment vegan ou sur les dessous de la « viande » car plus j’en sais, plus ça me fend le coeur.
    Néanmoins, je suis surement en voie de devenir une vraie vegan (c’est à dire une extrémiste aux yeux de mon entourage haha) et ton blog n’y est pas pour rien. Il est hyper intéressant et surtout, il me redonne foi en l’Humanité. Ca me prouve que je ne suis pas anormale, qu’on est bien dans une société régie par des lobbies de merde et que NON ce n’est pas le cycle de la vie que de manger les animaux. Je suis heureuse de voir qu’une personne ayant une certaine notoriété s’en serve pour faire valoir les droits des animaux ! C’est tellement rare… BRAVO

    J'aime

  23. Je crois qu’il n’y a rien à ajouter à cela. Ton article est parfait, j’en ai les larmes aux yeux. Je mange de la viande et je suis en chemin vers le changement mais je t’avoue que c’est très difficile à cause des « menaces » de mon entourage. A les écouter les végéta-iens et végans sont des fous, des extrémistes… Je ne sais pas quoi faire pour leur faire comprendre le contraire. J’ai mal Fanny, j’ai mal en pensant à tous ces animaux maltraités. Il n’y a pas une seule journée ou je n’y pense pas.. J’aimerai tellement qu’un jour tout ça ne devienne qu’une mauvaise pensée…

    Bisous ma Fanny ❤

    J'aime

    1. Coucou Aydrey. Je suis desolee que tu vives ca. Demande a ton entourage si c pas fou et extreme de manger du foie, des langues, du cervelet, des pieds. Ca c vraiment extreme et degueulasse. Tu dois etre fiere de tes convictions. Parce que le monde changera grace a nous. Grace a ceux qui ont le courage d’aller contre courant et de denoncer cette barbarie. Les animaux aussi ont droit au respect et a la paix. Courage ❤️

      J'aime

  24. Bonjour Fanny !
    Tout d’abord merci pour cet article que j’ai pris plaisir à lire ! Je suis vegan depuis plusieurs mois (d’abord pour des raisons d’ethiques : 5 jours après avoir de façon presque instinctive arrêté de manger de la viande j’ai regardé Earthlings, j’ai décidé de stopper net toute consommation de produits animaux – ce docu porte bien son nom de vegan maker ^.^haha- mais également énormément pour des raisons environnementales puis l’argument de la santé est venu s’ajouter à tout ça après coup comme un petit bonus auquel on ne s’attendait pa s!) et j’ai remarqué que le débat entre végétaliens et omnivores semble parfois, j’ai l’impression, absolument sans fin je m’en aperçois tous les jours : il y a ceux qui ne comprennent pas, ceux que ça rebute, les insensibles, les « j’aime trop le goût de la viande », ceux qui te sortent des arguments pour se rassurer eux-mêmes (la viande que j’achète est produite dans des « bonnes » conditions par ex), ceux qui renvoient à des arguments moyen-age ux (la chaine alimentaire blablabla WTF!) mais j’imagine que je ne t’apprends rien que tu ne connaisses deja 🙂 en revanche j’ai remarqué que souvent en apprenant que quelqu’un est végé ou vegan, les gens ont tendance à lancer des pics/attaquer avant que l’interlocuteur ait dit quoi que ce soit comme s’ils préféraient devancer l’autre et ‘attaquer’ avant de se sentir eux-même atteints dans leurs convictions (alors que le végé est en général dans une optique on ne peut plus pacifiste !!!). Bon heureusement tous ne réagissent pas ainsi (j’ai moi-même par mes choix influencé 2 de mes amis à devenir végétarien ainsi que ma mère 🙂 proud!!!!) mais la majorité malheureusement, si . Cela pour dire que même si ton texte respire la compassion et ne prône que des valeurs en lesquelles je crois et que je partage ton discours ici est « trop » centré sur l’argument (ESSENTIEL, ne me méprends pas 🙂 de la souffrance animale auquel n’est malheureusement pas sensible tout le monde. En lisant j’étais en permanence d’accord mais je me suis imaginé ce qu’aurait pu en penser un omnivore et clairement si certains plus ouverts d’esprits peuvent bien y réagir d’autres se mettent automatiquement « sur la défensive ». Il faut je pense également prôner d’autres arguments essentiels comme l’environnement et dans un second temps la santé (bien que certains semblent tellement se fichent de la leur au vu de leur alimentation…) ce que tu as fait mais pas de façon assez poussée. Peut-être que si on met sous le nez des omnivores des FAITS tels que le fait que d’ici max, grand max 50 ans le monde sera forcé de switcher vers le veganisme parce que la surface de la terre ne sera simplement plus capable d’alimenter sa population en viande, que les océans seront entièrement vidés de leurs espèces (c’est deja tellement le cas… :() et que nous devrons peut être faire face (principalement dans le monde occidental j’entends, là où les hommes sont les plus égoistes au monde et pensent que ce qu’ils voient/lisent/entendre sur des pays « du Sud » ne leur arrivera jamais) non pas à une guerre déclenchée par des conflits politico-militaires (encore que) mais une guerre pour POUVOIR BIEN S’ALIMENTER et avoir un accès à de l’eau potable (quand on voit les guerres d’eau dans le moyen-orient… j’ai encore plus mal au coeur à quel point les gens se contre foutent de ce qui n’est pas sous leur nez en les affectant de façon directe). J’ai la certitude que cela (bien manger, boire) deviendra un privilège encore plus grand que ça n’est le cas aujourd’hui.
    Avant de m’egarer pour résumer je ne dis pas qu’il ne faut pas placer l’argument essentiel de la souffrance et de la cruauté que subissent ces animaux qui n’ont rien demandé dans une discussion avec un omnivore mais je pense que pour ne pas que ce dernier « se ferme » (et donc soit peut etre moins tenté de diminuer sa consommation de viande) il faut faire attention à l’angle que l’on utilise (moi ça me fatique les débats avec des proches à moi par exemple qui relativisent/minimisent la souffrance de ces animaux ou disent « ils ne savent pas ce qui va leur arriver » et autres conneries) ce qui permet de ne pas s’énerver, ET sensibiliser un maximum sur l’impact environnemental (préserver ce qui reste des ressources pour les générations actuelles et futures) un argument qui, peut-être, à la capacité de toucher les gens différemment. En d’autres termes, s' »adapter » à l’égoisme ou l’absence de compassion des gens pour mieux faire propager le message vegan et continuer à progresser vers un monde plus éthique et conscient de son environnement. 🙂
    J’espère que j’ai réussi à me faire comprendre 🙂
    Merci mille fois pour ce que tu fais, tu as énormément de gens qui te suivent sur les réseaux sociaux depuis des années et c’est certain que grâce à toi plusieurs centaines sont devenus végétariens/liens. Tu as un grand impact et je te remercie d’utiliser cette notoriété ‘virtuelle/en ligne’ pour une cause belle et noble !
    Keep on doing the good work…! 🙂

    J'aime

  25. Salut Fanny, je te suis depuis pas mal de temps sur instagram. J’ai découvert ton blog quand tu l’as crées et je laisse un commentaire pour la première fois. Ce n’est pas pour jouer à la grosse fangirl, mais ton attitude et ton style font que tu es une modèle pour moi. J’ai 19 ans et suis en voie d’être végétalienne. Ton blog m’aide vraiment pour amasser un max d’informations ou autres. Bisous

    J'aime

  26. Salut Fanny!
    Déjà un grand bravo pour ce que tu fais. J’avais une question vraiment très con à te poser… Ça ne te fait pas mal au coeur lorsque tu achètes de la nourriture pour ton chien, de te dire que ses croquettes sont composées de viande souvent obtenue dans d’horribles conditions?
    J’ai moi-même un chien et c’est toujours quelque chose qui me pose question.
    Lise

    J'aime

  27. Merci pour ta réponse Fanny!
    C’est vrai que je me posais moi même la question… J’ai vu sur internet qu’il existe des croquettes végétariennes pour nos petites bêtes à poils mais honnêtement ça me pose question puisque les chiens sont des animaux carnivores, et je ne me vois pas lui imposer un régime alimentaireque j’ai choisi pour moi au détriment de sa santé…

    J'aime

  28. Bonjour fanny, encore une fois et comme on doit beaucoup te le répéter merci. Tu as en quelque sorte était un déclic pour moi, la question du Vegan m’a toujours trottée en tête mais ça me semblait tellement compliqué socialement, moralement etc. Tu as rendu les choses très simple et j’ai depuis quelques temps commence mon changement. J’ai cependznt encore pas mal de petites questions et je me permets de te les poser : ma plus grande étant celle du poisson. Ca paraît surement ridicule mais je dois dire que je suis plus pescetarienne que vegetarienne/végétarienne hélas. Arrêter la viande ne m’a pose aucun souci car tout me semblait simplement … Évident, mais le poisson cest une autre affaire et j’ai limpression d’être moins sensible à cette cause ( je me sens horrible de dire ca, pardonne moi). Aurais tu une idée de comment pourrais je plus le sensibiliser a ceux ci? Peut être as tu déjà eu des messages d’autres perdonnes dans ce cas la? Je connais bien la notion de spécisme et men veux donc terriblement pour mon manque d’humanisme…

    En espérant te déranger le moins possible et en te remerciant pour ton éventuelle reponse

    J'aime

  29. Aahh c’est génial de lire ça ! C’était pas du tout ce que je cherchais en faisant ma recherche google mais le hasard (statistiqué) est bien fait !

    Je voudrais cependant réagir sur ce passage : « Parce que ce qui nous différencie des animaux et ce qui est normalement sensé nous rendre d’autant plus sensés et intelligents qu’eux est que tout est une question de choix. Les humains ont le choix de faire ce qu’ils font… L’animal lui, ne choisit rien, il subit. »

    Fondamentalement, les choix ne différencient pas les animaux des humains. Eux aussi font des choix, ont des « sociétés ». Je trouvais réducteur de leur nier cet capacité qu’ils ont. Il y a actuellement des recherches en cours sur des grands singes afin d’observer ce qu’il mange. Dans 90% des cas, ils mangent les même plantes, mais à certains moments, pour certaines raisons, ils en consomment d’autres. On s’est aperçu que c’était pour se soigner. Ces grands singes ont leur pharmacopée et ils l’ont apprise et transmise de génération en génération ! Et cette recherche vise à découvrir (notamment) de nouvelles propriétés à des plantes.

    Après, l’animal d’élevage ne choisi pas sa vie. On est d’accord. Ce qui me gène surtout dans cette remarque, c’est la distance mise entre nous (les humains) et les animaux. On a certaines différences, mais finalement très peu. Les animaux utilisent des outils, ils ont des « relations » entre eux, il y a des sociétés, des codes. Ils ont des personnalités. N’importe quel amoureux des chat ou des chien te le dira.

    J'aime

    1. Helloooo 🙂 Ici je parle du fait de manger de la viande, un choix que les omnivores demandent d’être respecté alors qu’ils sont ceux qui ne laissent pas le choix aux animaux qu’ils mangent. c’est tout ce dont il était question ici 🙂

      J'aime

  30. Bonsoir Fanny,
    Ca fait déjà quelques mois que j’essaie de bannir la viande de mon alimentation, j’ai réussi à arrêter du jour au lendemain et j’ai pu tenir 1 bon mois, malheureusement j’ai craqué, je me dis que je ne peux pas tout arrêter du tout au tout, donc j’ai décidé de continuer mon chemin petit à petit. A la base, je suis quelqu’un de très écolo (je scrute donc déjà bien les étiquettes) et ce qui m’a poussé à vouloir arrêter la viande est, avant même de penser à la souffrance de l’animal (je consomme bio donc j’espère au moins que le peu que je mange encore, n’est pas basé sur la souffrance atroce des abattoirs, le côté humain. Tes articles me font à la fois du baume du coeur et un rappel à l’ordre, ma culpabilité est grandissante à chaque fois que j’ai mangé un plat avec de la viande. J’espère devenir une meilleure personne et pouvoir me passer complètement de tout produit venant d’origine animale, et ce sont des personnes comme toi qui m’aident dans mon combat. Avant d’être un combat contre la société, je me bat contre moi même, contre mes habitudes alimentaires. Merci du fond du coeur, merci pour tout, de me permettre d’être plus en accord avec moi même.
    Très bonne continuation

    J'aime

  31. Bonsoir,
    Bravo pour ce texte tolérant. Si tous les vegans ou les omnivores parlaient comme ça, on irait déjà bien mieux.
    Je suis dans la seconde catégorie, mais j’essaye d’être le plus raisonnée possible, et je ne mange de la viande qu’une fois par jour (mes reins me disent merci) et je peux passer plusieurs jours sans en manger.
    Enfin, bref, je ne suis pas le meilleur exemple, ni le pire, et ton texte imparfait mais extrémement touchant, prouve que chacun fait comme il peut.
    Encore bravo.

    J'aime

  32. Désolé par avance si quelqu’un a déjà exprimé ce que je vais dire dans les commentaires précédents, mais j’ai pas eu le temps de tout lire.

    Il y a un truc dans cet article qui me chiffone, t’as l’air de penser que nous autres omnivores sommes trop stupides pour se rendre compte du mal fait au animaux. Certes, formulé différemment dans ton texte mais le message reste le même.

    Laisse moi te dire que tu te trompe. Bien qu’il est plus que probable qu’un bon gros tas de gens ne se rendent pas compte de comment les animaux sont traités et que si ils s’en rendaient compte ils changeraient probablement leur alimentation, ceci n’est pas vrai pour tout les omnivores. Loin, TRÈS loin de là.

    Une bonne partie de la population n’en a tout simplement rien à battre de la manière dont l’on traite les animaux : que ça ne les gênent pas, qu’ils préfèrent simplement ne pas y prêter attention, ou même qu’ils pensent que nous sommes l’espèce dominante et que par conséquent on fait un peu ce qu’il nous plait ici bas, ces gens quelque soit leur raison n’en ont plus ou moins rien à carrer de la condition animale.
    C’est peut être pas beau à dire, mais c’est le cas.

    Ensuite il y a une autre façon de prendre cette histoire, celle que je soutiens personnellement. J’aime la viande, la charcuterie, le fromage et autres produits dérivés de nos amis les animaux.
    Et bien que je ne cautionne pas la maltraitance animale, je ne compte pas m’arrêter de manger de la viande dans un avenir proche.
    Il y a deux trois bonnes raisons à ça :
    – Si l’homme voulait changée sa méthode de production et passer à des techniques plus respectueuses de la condition animale, il pourrait le faire. Le problème est donc comme tu le mentionne les lobbies et autres industrialistes.
    – On a (selon moi) des problèmes beaucoup plus importants à gérer dans l’immédiat.
    – On est naturellement une espèce omnivore bon sang. On est fait pour manger de la viande autant que du vert. Qu’on ne me sorte pas l’argument du « oui mais on est intelligent, on devrait pouvoir s’en passer », bien que vrai, l’objectif devrait plutôt être de se débarrasser des lobbies et autres mesures productivistes européennes plutôt que d’arrêter de manger de la viande. Rien que pour le fromage et la charcuterie, je refuse.

    Somme toutes, j’aime bien les principes attachés au mouvement vegan, on ne devrait pas traiter les animaux comme nous le faisons aujourd’hui.
    Mais les non vegans sont-ils ignorants ? Oui pour une part, non pour la majorité. (faut être sacrément aveugle à l’heure de l’internet pour avoir zappé tout ça)
    Les lobbies et autres méthodes de consommation ultra-productivistes sont-ils mauvais pour nous ? Oui. Et pour bien d’autres secteurs que la condition animale seule.

    Donc au prochain article, s’il te plaît fait attention à la formulation.
    Cordialement, Jules Delphin.

    J'aime

      1. Pour que mon propos soit plus claire, je vais citer les parties de ton texte qui m’ont le plus interpellés. Au passage les citations ne sont pas dans l’ordre de ton texte, bien que ça ne devrait pas changer grand chose.

        « J’en veux à ceux qui ne daignent se remettre en question, eux et leur mode de vie, comme si la souffrance animale était un acte banal comparé à la « kiffance » qu’est un bon repas entre potes »

        Tu insinue qui si on se remet en question, alors être vegan deviens une évidence (ou tout du moins refuser la maltraitance animale).
        D’où mon :
        « Une bonne partie de la population n’en a tout simplement rien à battre de la manière dont l’on traite les animaux […] , ces gens quelque soit leur raison n’en ont plus ou moins rien à carrer de la condition animale. »
        Bien que l’idée que tout le monde soit dans le fond un animal-lover, je pense que c’est un tout petit peu faux et j’espère que tu t’en rends compte.

        « Mais comment en vouloir aussi à ces personnes sensibles, intelligentes, foncièrement bonnes et avec un coeur gros comme ça de manger de la viande quand on sait à quel point notre cerveau est conditionné par la société ? »

        Pareil. Tu insinue que la seule (ou du moins une grosse) raison qui prévient les gens à ne pas réaliser la condition animale actuelle est l’endoctrinement des lobbies.
        Ma réponse à ça reste la même, utopique au possible, malheureusement.

        « Je reste convaincue que personne ici ne veut tuer pour le plaisir »

        Cette phrase m’a bien faire rire, bien qu’encore une fois j’aimerais pouvoir te suivre là dessus, c’est juste tout bonnement bien trop utopique pour moi.

        Je vois bien que ton objectif est de nous pousser à devenir vegan, mais j’espère seulement que tu te rends compte que ton point de vue est basé sur des choses que tout le monde ne partage pas :
        « Des êtres sensibles, intelligents et surtout conscients »
        « Ces animaux sur lesquels nous n’avons aucun droit »
        Et mon préféré :
        « Du côté logique et éthique des effets et conséquences inhumains de consommer des êtres vivants »

        Alors le point de vue logique expliqué plus haut sur le prix en eau et céréales pour nourrir le bétail est totalement recevable, et c’est pour moi le seul argument absolument incontestable pour le mouvement vegan.
        Mais après il y a le « conséquences inhumains », et là on ne peut pas être d’accord. L’homme est par nature omnivore, il n’y a donc rien de plus humain que de manger de la viande.

        Dans la nature il y a de nombreuses espèces omnivores et carnivores. Le seul point autre qu’une réflexion purement mathématique sur la gestion de nos ressources qui peut pousser à devenir vegan, c’est l’éthique.

        Et donc si quelqu’un ne partage pas ton point de vue, on peut imaginer que c’est par le travail des lobbies, mais aussi et surtout par choix (qu’on imaginera donc non biaisé par les lobbies).
        J’imagine que tu en es consciente, ou du moins je l’espère, mais la plus part des gens ne sont pas vegan parce que pour eux, tuer des animaux que l’on a élevés est tout simplement normal éthiquement parlant. J’en fais parti, désolé.

        Pour répondre à ton commentaire en une phrase, tu n’as peut être pas ouvertement et directement dis que nous sommes tous manipulés par les lobbies et que dans le fond on est tous des vegan en devenir, mais tu l’as dis au travers de tes affirmations utopiques et aussi au travers de la formulation de certaines phrases.
        Bien que j’imagine que tu ne l’as pas fait exprès, et que tu ne voulais pas soulever ce que je te « reproche », je ne pouvais pas laisser ça sans laisser un commentaire. ^^

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s